Nouvelles : Plus de 600 chiens secourus d'une maison alors qu'ils étaient entassés dans des caissons.

Plus de 600 chiens secourus d'une maison alors qu'ils étaient entassés dans des caissons.

C'est monstrueux de faire ça à de pauvres petits chiens sans défense.

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
430 430 Partages

En Géorgie, les autorités ont dû faire face à un gros casse-tête après avoir secouru 630 chiens qui provenaient tous de la même "usine à chiens".

C'est samedi dernier que les 630 chiens ont été secourus alors qu'ils étaient tous condamnés à vivre dans de petits caissons qui avaient été superposés l'un sur l'autre. 

L'organisation Atlanta Humane Society avait publié sur sa page Facebook un message à propos de l'opération de sauvetage: "Ces chiens ont vécu dans des caissons toute leur vie. Ils sont sales, ils sont recouverts d'excréments, et ils n'ont jamais marché ni été tenu par des humains."

Aux dires des secouristes qui sont intervenus, les chiens étaient dans un état pitoyable et ils avaient grandement souffert de négligence.

Comme l'indiquait le message publié sur Facebook, les chiens n'avaient jamais été en contact avec les humains à l'extérieur de leur cage.

Heureusement, malgré la négligence dont ils ont visiblement souffert, les chiens avaient été nourris et hydratés.

L'organisation Humane Society of Valdosta Lowndes County a déclaré que les autorités étaient parvenues à obtenir la collaboration de plusieurs refuges animaliers qui avaient décidé de s'organiser ensemble afin de faciliter la relocalisation des chiens secourus.

Ces chiens nécessiteront beaucoup de travails de la part des bons samaritains qui les ont accueillis, car en plus de devoir les aider à retrouver une bonne santé physique, ceux-ci devront aussi être socialisés et réhabilités.

À cet effet, de nombreux refuges ont fait des appels à la population dans le but de recevoir un certain soutien financier afin de pouvoir offrir à ces chiens tous les soins nécessaires.

Les autorités n'ont toujours donné aucune information quant à l'identité des propriétaires de ces chiens ou l'emplacement de la maison qui servait d'usine à chiens.

On ne sait pas non plus si la police songe à déposer des accusations criminelles contre le ou les propriétaires de l'établissement.

Enfin, la police a indiqué que le ou les propriétaires avaient tenté d'entrer en communication auparavant avec les autorités.

Partager sur Facebook
430 430 Partages

Source: CTV News · Crédit Photo: Courtoisie