Nouvelles : Pour Dupont-Aignan apprendre l’arabe conduit à l’islamisme et au terrorisme

Pour Dupont-Aignan apprendre l’arabe conduit à l’islamisme et au terrorisme

Un discours complètement affolant.

Publié le par Ayoye dans Nouvelles

Il faut croire que Nicolas Dupont-Aignan a une dent contre l'enseignement de l'arabe à l'école puisqu'il a déclaré sur BFM TV que apprendre l’arabe conduit à l’islamisme et au terrorisme.

C'est donc sur le plateau de BFM TV que Nicolas Dupont-Aignan a encore une fois dérapé. En effet, il a déclaré sur BFM TV que apprendre l’arabe conduit à l’islamisme et au terrorisme. Une interview télévisée en direct qui a eu son lot de débordements et de déclarations chocs sous le regard complètement abasourdi du présentateur Jean-Jacques Bourdin.

En effet, Nicolas Dupont-Aignan a déclaré notamment: "Quand un pays a un problème d'intégration, quand un pays a des générations qui parlent arabe  à la maison et qui parlent mal le français, je dis que la priorité dans les quartiers c'est l'apprentissage du français". Une déclaration qui a complètement choqué Jean-Jacques Bourdin qui lui a répondu plusieurs fois que "il n'y a pas que les jeunes d'origine musulmane qui veulent apprendre l'arabe". Le présentateur s'est vraiment montré outré par le discours du politicien. Dupont-Aignan s'est ensuite exprimé sur Twitter dans le même registre.

C'est donc encore un discours de peur de l'autre que promeut Nicolas Dupont-Aignan en laissant penser que l'enseignement de l'arabe à l'école constitue un danger pour le pays tout entier alors qu'il s'agit d'une langue et une culture qui a l'histoire riche qui a traversé les époques. D'ailleurs, Wikipédia explique que "l'arabe est une langue afro-asiatique de la famille des langues sémitiques. Avec un nombre de locuteurs estimé entre 263 millions et 375 millions de personnes au sein du monde arabe et de la diaspora arabe, l'arabe est de loin la langue sémitique la plus parlée".

Rappelons que Nicols Dupont-Aignan s'était déjà tristement illustré pour des propos semblables au début du mois de septembre. Il semble donc insister lourdement sur cette amalgame entre l'enseignement de la langue arabe et le terrorisme. En effet, il avait déclaré il y a un plus de trois semaines qu'il ne voulait pas d'une "arabisation de la France". Des propos intolérables qui n'ont pas leur place dans le débat public. 

"Wikipédia rappelle que Nicolas Dupont-Aignan est le président du parti politique "Debout La France" et aussi député de l'Essonne. Il est connu pour avoir conclu une alliance avec Marine Le Pen lors de l'élection présidentielle 2017". Tout cela pourrait bien expliqué la violence de ses propos. On vous laisse ci-dessous son intervention surréaliste sur l'antenne de BFM TV: 

Source: BFM TV · Crédit Photo: Capture d'écran vidéo Youtube