Nouvelles : Pour punir les enfants de sa copine, il les plonge dans l'eau tellement chaude que leur peau s'est détachée

Pour punir les enfants de sa copine, il les plonge dans l'eau tellement chaude que leur peau s'est détachée

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
2,379 2.4k Partages

Un homme de l'Alabama qui est accusé d'avoir volontairement ébouillanté deux enfants dans un bain a accepté de plaider coupable lundi dernier en échange d'une sentence d'emprisonnement de 40 ans.

L'homme de 33 ans qui se nomme Derrick Defoe est originaire de Limestone County en Alabama et c'est peu avant le début prévu de son procès qu'il a finalement décidé de plaider coupable aux deux chefs d'accusation les plus importants qui pesaient sur lui.

D'autres accusations avaient été portées contre lui, mais celles-ci ont été abandonnées en échange du plaidoyer de culpabilité.

Les gestes reprochés à Defoe sont survenus 13 juin 2015 alors qu'il avait aidé sa conjointe, Amanda Reyer, qui avait 25 ans au moment des faits, à plonger dans l'eau bouillante les deux enfants de cette dernière, Adriauna, 2 ans, et Cameron, 5 ans.

La mère avait décidé de réserver un traitement aussi cruel à ses enfants afin de les punir parce que ceux-ci étaient sortis de leur lit.

Selon ce que les enquêteurs ont indiqué, la température de l'eau dans laquelle les enfants ont été plongés se situait à 65 degrés Celsius alors que le point d'ébullition est à 100 degrés Celsius.

Defoe aurait déclaré à la police que la petite Adriauna avait bondi hors du bain en hurlant de douleur, mais que sa mère l'avait aussitôt replongée dans l'eau brûlante.

Quand Defoe a tenté de plonger Cameron dans l'eau, celui-ci est parvenu à s'enfuir après avoir explosé en larmes en raison de la douleur ressentie.

La mère s'est défendue en expliquant qu'elle ne pensait que l'eau était si chaude et que sa fille était tombée accidentellement dans l'eau la seconde fois.

La petite Adriauna a subi des brûlures au deuxième et au troisième degré sur 70% de la surface de son corps.

Voici maintenant un reportage: 

Selon ce que la mère avait déclaré lors de son procès, elle avait décidé de plonger ses enfants dans l'eau bouillante après avoir vu un expert à la télévision qui suggérait de baigner ses enfants dans l'eau froide pour les calmer.

Partager sur Facebook
2,379 2.4k Partages

Source: Le Reflet · Crédit Photo: Courtoisie