Nouvelles : Qui sont les patients les plus à risque de mourir du coronavirus

Qui sont les patients les plus à risque de mourir du coronavirus

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Plusieurs facteurs ont une importance quand vient le temps de combattre le nouveau coronavirus, le COVID-19, selon des médias internationaux. 

Depuis le début de l'épidémie, le nouveau coronavirus a fait plus de 85 000 malades et au moins 2 933 décès dans au moins 53 pays. Le taux de mortalité est d'environ 1 % à 3 %, ce qui est relativement faible, mais tout de même plus élevé que la grippe qui se situe autour de 0,1 %, mais moins important que le SRAS à 9,6 % ou encore le MERS à 34,5 %. 

Votre âge

L'âge est le facteur le plus important. Les personnes âgées sont souvent atteintes d'une autre maladie comme l'asthme, l'hypertension ou le diabète, ce qui les rend plus vulnérables face au virus. 

« Jusqu'à 39 ans, le taux de mortalité reste très bas, à 0,2 %, puis passe à 0,4 % chez les quadragénaires, 1,3 % chez les 50-59 ans, 3,6 % chez les 60-69 ans et 8 % chez les 70-79 ans » et 14,8 % chez les plus de 80 ans, précise l'Agence France Presse, ajoutant qu'aucun enfant de moins de 10 ans n'est décédé de la maladie jusqu'à maintenant, ce qui étonne les spécialistes de la santé car les enfants sont souvent aussi vulnérables aux virus que les personnes âgées. 

Êtes-vous un homme ou une femme?

Les hommes seraient aussi plus vulnérables que les femmes face au nouveau coronavirus. S'ils représentent 51,4 % des cas confirmés, ils représentent 63,8 % des décès. Selon Cécile Viboud, épidémiologiste au National Institutes of Health, cela pourrait s'expliquer par le fait que les hommes sont plus nombreux à fumer que les femmes. Le tabac serait donc un autre facteur de risque. C'est aussi possible qu'il y ait une différence dans le comportement ou la réponse immunitaire entre les hommes et les femmes. 

Avez-vous une maladie chronique?

Chez les patients atteints de maladie respiratoire (insuffisance respiratoire, asthme, bronchopneumopathie chronique obstructive), le taux de mortalité grimpe à 6,3 %. Chez ceux qui ont une maladie cardio-vasculaire (insuffisance cardiaque, antécédent d'AVC ou d'infarctus), le taux de mortalité passe à 10,5 %. Et chez les diabétiques il est de 7,3 %. Chez les personnes souffrant hypertension, le taux de mortalité est de 6 % et chez ceux qui ont un cancer, il est de 5,6 %. Chez les personnes en bonne santé, il retombe à 0,9 %. 

Mais il est important de se rappeler que la majorité des personnes atteintes par le COVID-19 présentent des symptômes légers qui s'apparentent à ceux d'une grippe. La meilleure façon de se protéger et de protéger les personnes les plus vulnérables est d'adopter de bons comportement d'hygiène comme tousser dans le creux de son coude et se laver les mains régulièrement. 

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: TVA Nouvelles · Crédit Photo: Adobe Stock