Nouvelles : “S'il ne réussit pas, Emmanuel Macron ne sera pas candidat en 2022”

“S'il ne réussit pas, Emmanuel Macron ne sera pas candidat en 2022”

Le mystère reste complet.

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
766 766 Partages

Alors qu'il publie un livre favorable à la présidence d'Emmanuel Macron, l'ancien conseiller spécial de président de la République Ismaël Emelien a indiqué dans une interview qu'il n'y avait aucune certitude qu'il se présente pour un deuxième mandat en 2022. 

C'est BFM TV qui rapporte cette nouvelle qui risque de susciter un certain débat aux quatre coins du pays. Certains vont être contents d'apprendre cette nouvelle alors que cette dernière va peut-être en plonger d'autres dans l'incertitude la plus totale. En effet, Ismaël Emelien, l'ancien conseiller spécial d'Emmanuel Macron a fait une déclaration-choc alors qu'il était sur le plateau de la chaîne de télévision. Il a annoncé qu'il n'y avait aucune certitude pour que le président de la République se présente à sa propre succession en 2022. Il a indiqué que si son mandat n'était pas une réussite, il ne se présenterait pas pour un deuxième mandat.

Qu'est-ce qu'il veut dire par réussite ? Cela reste tout de même assez vague. Ismaël Emelien n'en a pas vraiment dit plus, à part qu'il ne pensait pas qu'Emmanuel Macron était lassé par l'exercice du pouvoir, relate BFM TV. Par la suite, il s'est concentré à répondre à des questions qui lui étaient directement adressées, mais il a surtout voulu éclaircir certains points le concernant, non seulement les raisons de sa démission.

Rappelez-vous, Ismaël Emelien avait annoncé sa démission plus tôt cette année. S'il n'explique pas exactement pourquoi il a démissionné, BFM TV indique que cela n'a rien à voir avec l'affaire Benalla. Sur le plateau de la chaîne de télévision, il s'est donc contenté d'éteindre des feux et de parler de certains sujets de manière assez vague. On n’apprend donc pas grand-chose dans cette interview menée par Jean-Jacques Bourdin.

L'un des passages les plus intéressants reste tout de même lorsqu'il parle de la crise des gilets jaunes. En effet, il a affirmé sur le plateau de BFM TV que le gouvernement savait qu'une crise de la sorte aller arriver. Il a même fait une comparaison entre le mouvement En Marche et celui des gilets jaunes notamment en raison de l'effet de surprise que les deux mouvements ont créé. On imagine que si on veut en savoir plus, on va devoir lire son livre qui vient de sortir.

Partager sur Facebook
766 766 Partages

Source: BFM TV · Crédit Photo: Capture d'écran vidéo Youtube