Nouvelles : Ses voisins appellent la police parce qu'il fait trop de bruit avec sa tondeuse à gazon

Ses voisins appellent la police parce qu'il fait trop de bruit avec sa tondeuse à gazon

Oui, vous avez bien lu.

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

On tient sans aucun doute l'une des histoires les plus insolites de la journée et elle nous vient des États-Unis où des gens ont appelé la police parce que l'un de leurs voisins faisait trop de bruit avec sa tondeuse à gazon. 

C'est le Washington Post qui rapporte l'histoire peu banale de Robert Wayne Miller qui vit dans la ville de Zephyrhills en Floride. En effet, dimanche dernier, il a arrêté par la police aux alentours de 9h du matin parce qu'il faisait trop de bruit avec sa tondeuse à gazon. Ce sont ses voisins qui ont décidé de faire appel aux forces de l'ordre parce que le boucan qu'il faisait était devenu trop insupportable pour eux. Oui, vous avez bien lu. Selon la police, il perturbait l'ordre public. 

On vous laisse imaginer la réaction de Robert Wayne Miller qui n'en a pas cru ses oreilles et qui a d'ailleurs montré des signes de résistance au moment de son arrestation, raconte le Washington Post. Il faut dire que c'est très rare de se faire arrêter pour ce genre de chose. Il s'agit d'un motif loin d'être habituel et lorsqu'on a pris connaissance de cette histoire, on a d'abord pensé que c'était une blague. 

Toutefois, ce n'était pas le cas. En effet, selon l'officier Michael O’Donnell, il y aurait eu au moins 4 maisons à se plaindre du bruit qu'il faisait avec sa tondeuse à gazon.

Robert Wayne Miller n'avait toutefois rien à faire de ce que pouvaient penser ses voisins. Il a donc rallumé sa tondeuse à gazon comme si de rien n'était. Cependant, c'était la goutte d'eau qui a fait déborder le vase pour l'officier Michael O’Donnell qui n'a pas eu d'autre choix de l'arrêter. Résultat ? Il va passer le temps des fêtes en détention. 

Il semblerait qu'il était loin d'être le voisin idéal. Ses voisins lui reprochent notamment d'utiliser son tracteur pendant la nuit en plus d'autres agissements qui nuisent à la vie de quartier. Ses voisins expliquent avoir vécu un véritable enfer pendant plusieurs mois, ils étaient arrivés à un point où ils ne savaient plus quoi faire pour arranger la situation. Le Washington Post raconte qu'il risque jusqu'à un an de prison et 1500$ d'amende.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Washington Post · Crédit Photo: Courtoisie / Adobe Stock