Nouvelles : Trois frères et sœurs sont étouffés à mort par leur mère de 22 ans pendant qu'elle leur chantait des berceuses.

Trois frères et sœurs sont étouffés à mort par leur mère de 22 ans pendant qu'elle leur chantait des berceuses.

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Ayoye dans Nouvelles

La tante des trois enfants qui auraient été assassinés par leur mère dans une maison de Phoenix cette semaine a révélé qu'elle se trouvait dans la maison lorsque les enfants auraient été étouffés à mort, mais elle ignorait complètement ce qui était en train de se produire.

La grand-tante des enfants du côté de leur père, une femme nommée Pearl Rebolledo, a déclaré aux journalistes qu'elle n'avait aucune raison de croire que Rachel Henry comptait tuer ses trois enfants: "Ce n'étaient que des enfants. C'était juste des enfants. C'étaient des bébés, ils étaient innocents. Je ne sais pas pourquoi elle a fait ça, je ne sais pas."

Henry, qui est âgé de 22 ans, aurait dit à Rebolledo qu'elle ferait faire une sieste aux enfants, Zane Henry, 3 ans, Miraya Henry, 1 an, et Catalaya Rios, 7 mois.

Selon les documents de la cour, Henry a étouffé l'enfant d'un an en premier. Elle aurait ensuite étouffé les deux autres enfants dans une chambre à coucher après que Rebolledo et le père des enfants soient rentrés à la maison, en disant qu'elle changeait l'enfant de 3 ans et qu'elle donnait à manger au nourrisson. 

Rebolledo explique: "Je sais que c'est difficile à croire, mais nous étions ici tout au long de la mort de nos enfants. Nous étions ici. Nous n'avions aucune raison de penser qu'elle faisait autre chose. Nous aurions dû le savoir, nous aurions dû le savoir."

Le jour des meurtres présumés, Rebolledo a dit qu'elle avait accompagné Henry pour aller chercher une pizza, alors que la mère avait étouffé les enfants et les avait placés sur le canapé du salon comme s'ils faisaient la sieste.

Quand elles sont retournées à la maison, Rebolledo a d'abord remarqué que le bébé ne respirait pas alors elle a commencé à lui donner la RCR et a appelé le 911. C'est alors qu'elle a remarqué que les deux autres enfants ne respiraient pas non plus. 

Rebolledo termine en déclarant: "Maintenant, il y a une centaine de millions de choses que j'aurais fait différemment. Mais je ne peux pas rien changer maintenant et cela me tue, mais c'est la réalité, vous savez."

Source: Dailymail · Crédit Photo: Capture d'écran