Nouvelles : Un activiste qui lutte contre le braconnage affirme avoir sauvé du massacre des populations entières d'éléphants et de rhinocéros.

Un activiste qui lutte contre le braconnage affirme avoir sauvé du massacre des populations entières d'éléphants et de rhinocéros.

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Damien Mander venait de terminer un séjour de trois ans en Irak où il avait entraîné et déployé des forces paramilitaires sur les lignes de front. 

Par le passé, Damien avait travaillé en tant que plongeur de dégagement de la marine australienne, puis en tant que tireur d'élite des opérations spéciales dans le 2e régiment de commandos des forces spéciales de l'armée.

Suite à tout cela, Damien aurait très bien pu retourner vivre dans son pays d'origine, en Australie, afin de profiter de l'argent qu'il avait gagné en effectuant des investissements immobiliers, mais tout a changé après un voyage en Afrique qui lui a ouvert les yeux sur l'horrible univers du braconnage.

Dans une entrevue qu'il a accordée à Lad Bible, Damien a expliqué: "Après l'Irak, je cherchais ma prochaine aventure et [un voyage en Afrique] me semblait être la bonne chose à faire pour les six mois à venir. Lorsque j'ai voyagé à travers le continent, j'ai été inspiré par le travail que faisaient les rangers".

Après une tournée à travers l'Afrique du Sud, le Botswana, la Namibie, la Zambie et le Zimbabwe, Damien a développé une réelle passion pour la protection des animaux et c'est pourquoi il a décidé de consacrer sa vie, ainsi que tout son argent, à lutter contre le braconnage.

Il a tout d'abord vendu toutes ses propriétés dans lesquelles il avait investi pour utiliser cet argent dans la création de l'International Anti-Poaching Foundation, ainsi qu'une académie de formation de rangers à Victoria Falls, au Zimbabwe.

La fondation enseigne aux rangers comment tendre une embuscade, patrouiller, suivre, arrêter, préserver une scène de crime, et camoufler et dissimuler. Alors que ses compétences de tireur d'élite s'étaient révélées très pratiques lors de la formation des gardes anti-braconnage, Damien a réalisé que ses expériences du passé allaient être très utiles afin de mener sa nouvelle mission: "Au-delà des armes à feu et des munitions, ce sont les leçons que j'ai apprises en Irak qui ont vraiment été les plus bénéfiques pour ce que nous faisons. La capacité de rassembler la population locale, c'est plus important que toute autre chose et nous avons complètement échoué en ce sens en Irak. Il faut être en mesure d'utiliser ces échecs de l'Irak et de les transformer en quelque chose de positif".

Après avoir entraîné sa force anti-braconnage et construit son arsenal, Damien a concentré son énergie du côté mozambicain de la frontière du parc national Kruger. Il a ciblé cette zone parce qu'elle a contribué à protéger un tiers de la population mondiale de rhinocéros des syndicats de braconnage.

Il a planifié ses prochaines étapes avec beaucoup de soin avant de lancer une offensive terrestre massive contre certains groupes de braconnage qui a eu pour effet de causer une baisse de 90% des activités liées au braconnage de rhinocéros dans cette région. Damien et son équipe ont même réussi à presque empêcher les braconniers d'entrer dans la région.

Damien va continuer à se battre pour ces animaux et les gens de l'Afrique, mais il a un message pour les gens là-bas qui sont intéressés ou qui veulent profiter de l'industrie du braconnage: "Nous sommes l'une des millions d'espèces sur cette planète, mais nous sommes la seule qui détermine quel niveau de souffrance et de destruction est acceptable pour tous les autres. Nous sommes assis ici à parler de différentes espèces qui disparaissent, mais la réalité est que si nous ne nous occupons pas de cette belle arrière-cour qui nous a été donnée, ce n'est pas l'éléphant ou le rhinocéros qui s'éteindra, ce sera nous. Nous devons décider si nous voulons faire partie de l'avenir et si nous le faisons, nous devons apporter des changements".

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Lad Bible · Crédit Photo: Capture d'écran