Nouvelles : Un ancien cadre d'Hydro-Québec est accusé d'avoir accepté un barbecue en échange de contrats

Un ancien cadre d'Hydro-Québec est accusé d'avoir accepté un barbecue en échange de contrats

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
325 325 Partages

Un ancien cadre d'Hydro-Québec risque d'avoir de sérieux ennuis, car il fait maintenant l'objet d'accusations au criminel pour avoir accepté des pots-de-vin, comme un barbecue, une cafetière et la location d’un entrepôt pour sa Porsche.

C'est après que la société d'État ait découvert les agissements de Denis Hervieux que ce dernier a fait l'objet d'accusations pour abus de confiance et fraude envers le gouvernement.

La société d'État reproche à l'ancien cadre d'avoir accepté des faveurs de la part de Giuseppe Nuccio, le patron de l’entreprise Triforce. Le stratagème aurait duré de 2009 à 2014.

L’Unité permanente anticorruption (UPAC) frappe un gros coup avec cette arrestation puisqu'il s'agit de la première fois qu'un cadre d'Hydro est accusé.

Ce serait suite au congédiement de Denis Hervieux en 2014 qu'une enquête interne aurait permis d'apprendre que l'entreprise Triforce aurait obtenu le contrat de déneigement dans les postes d’Hydro de la Rive-Nord et de Montréal en échange de pots-de-vin.

Cette collaboration illégale aurait aussi permis à l'entreprise de décrocher un contrat de travaux civils.

Outre des biens matériels, Hervieux aurait reçu des faveurs comme l'embauche de sa fille dans l’entreprise dirigée par Nuccio.

On rapporte aussi que l'ancien cadre a pu séjourner dans le condominium de Nuccio situé à Mont-Tremblant pour une fin de semaine, en novembre 2013, et en plus, le patron de Groupe Triforce a même ramassé la facture pour le remisage d’hiver de la Porsche de Denis Hervieux dans un entrepôt de Laval.

Un barbecue aurait même été offert par le Groupe Triforce comme l'explique une note interne de la société d'État qui fait suite à l'enquête: "Nous avons la conviction que plusieurs de ces éléments ont été réalisés avec une participation de fournisseurs ayant des contrats avec Hydro-Québec."

Hervieux fait donc l'objet d'accusations au criminel, mais l'entrepreneur Giuseppe Nuccio fait aussi face à des accusations criminelles, pour fraude, abus de confiance et usage de faux documents.

Partager sur Facebook
325 325 Partages

Source: TVA Nouvelles · Crédit Photo: Courtoisie