Nouvelles : Un ancien candidat des “12 coups de midi” se fait tabasser à mort dans la rue

Un ancien candidat des “12 coups de midi” se fait tabasser à mort dans la rue

De la cruauté à l'état pur.

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
2,430 2.4k Partages

Bastien Payet avait fait forte impression du haut de ses 23 ans lors de son passage dans l'émission des "12 coups de midi", mais malheureusement il s'agissait de sa dernière apparition télévisée puisqu'il est décédé après s'être fait tabasser à mort dans les rues de Reims.

C'est BFM TV qui rapporte cette nouvelle qui va faire beaucoup de peine aux téléspectateurs assidus des "12 coups de midi", l'émission animée par Jean-Luc Reichmann. En effet, Bastien Payet, un des candidats qui avait fait une des plus fortes impressions lors de la saison 2017/2018 est décédé dans des circonstances dramatiques. Alors qu'il rentrait chez lui avec des amis dans la nuit de samedi à dimanche, il s'est fait prendre à parti par trois autres individus qui étaient dans un état d'ébriété avancé. 

D'après les informations de BFM TV, il a cherché à protéger ses amies en disant à ses agresseurs qu'il ne voulait pas entrer dans une altercation qui n'était pas du tout nécessaire. Malheureusement, ils ne l'ont pas écouté et lui ont sauté dessus à la première occasion. Ils l'ont ensuite roué de coups jusqu'à qu'il ne se débatte plus. 

La chaîne de télévision explique qu'il a été conduit à l'hôpital dans les plus brefs délais, mais malheureusement il est décédé quelques heures plus tard. Ses blessures étaient bien trop importantes. C'est toute la ville de Reims qui est en deuil puisque Bastien Payet était une figure bien connue de la ville, il entraînait notamment le club de football de Saint-Brice de Courcelles et occupait aussi le poste de secrétaire. Il se distinguait également par ses talents de slameur qu'on avait d'ailleurs pu admirer lors de son passage dans les "12 coups de midi".

Les trois personnes suspectées du meurtre de Bastien Payet ont été mis en examen pour meurtre indique BFM TV. Ils sont tous les trois étudiants et l'un d'entre eux a même avancé qu'il n'y avait pas de motif particulier à cette violence gratuite qu'ils ont proféré à l'égard du jeune homme de 23 ans. La trop grande quantité d'alcool ingéré les aurait conduits à commettre l'irréparable. Depuis l'annonce du décès de Bastien Payet, les hommages se multiplient sur les médias sociaux.

Partager sur Facebook
2,430 2.4k Partages

Source: BFM TV · Crédit Photo: Capture d'écran vidéo Twitter