Nouvelles : Un aveugle poursuit Playboy parce qu'il ne peut pas lire leurs articles
Qu'en pensez-vous? Laissez votre commentaire ici.  

Un aveugle poursuit Playboy parce qu'il ne peut pas lire leurs articles

Une question d'accessibilité!

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
1 1 Partages

Tout le monde connaît le bon vieux gag comme quoi les gens qui achètent le magazine Playboy le font pour lire les articles. Or, voilà que les propriétaires de Playboy ont eu droit à une sacrée surprise en raison d'un homme qui voulait justement lire leurs articles.

L'homme en question se nomme Donald Dixon et il est aveugle.

Dixon a donc décidé de poursuivre Playboy, car le site web du célèbre magazine n'est pas adapté pour les dispositifs qui permettent aux personnes qui souffrent d'un handicap visuel de lire des textes en ligne.

Ainsi, selon Dixon, en ne fournissant pas cette option aux internautes, Playboy est coupable de ne pas respecter le American with Disabilities Act.

TMZ rapporte que dans sa poursuite déposée contre Playboy, Dixon prétend "qu'il ne peut pas utiliser et jouir pleinement des installations, des produits et des services offerts par le populaire magazine.

L'homme affirme qu'il espère que grâce à cette poursuite, Playboy fera en sorte de faciliter l'accessibilité de ses produits aux personnes qui souffrent d'un handicap visuel.

Le Americans with Disabilities Act avait été adopté en 1990 et celui-ci visait à protéger les personnes souffrant d'un handicap de la discrimination, et ce, au niveau de tous les aspects de la vie en général. Les institutions et les entreprises qui sont trouvées coupables ne pas respecter le Americans with Disabilities Act peuvent encourir des amendes pouvant aller jusqu'à 100 000 dollars.

Alors que Playboy fait l'objet de cette poursuite plutôt inédite, le célèbre magazine s'apprête à vendre des accessoires ayant appartenu à son fondateur Hugh Hefner.

La fameuse robe de chambre qu'il arborait continuellement pourrait être vendue pour une somme de plus de 5000 dollars tandis que certains de ses pyjamas pourraient être vendus pour une somme allant de 1000 à 2000 dollars.

Pour ceux et celles que cette vente à l'encan pourrait intéresser, sachez que tous les articles vendus auront été nettoyés à sec!

Partager sur Facebook
1 1 Partages

Source: Diply
Crédit Photo: Courtoisie