Nouvelles : Un calendrier de pompiers canadiens jugé comme étant trop torride!

Un calendrier de pompiers canadiens jugé comme étant trop torride!

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Les pompiers de St. Catharines, en Ontario, vont devoir davantage se couvrir dans leur calendrier annuel torride, sous peine de perdre l’appui de la municipalité pour la collecte de fonds.

Chaque année, les membres de l’équipe de pompiers de St. Catharines se déshabillent et fléchissent leurs muscles pour une bonne cause.

Les responsables locaux pensent toutefois que les pompiers devraient davantage se couvrir, ou ne pas porter leurs uniformes sur les photos torrides, parce que les ressources municipales ne peuvent pas être utilisées pour la publication de photos torse nu des employés.

Le directeur général adjoint de l’administration, David Oakes, a insisté sur le fait que cette demande s'expliquait par un souci de respecter les normes de "respect et de dignité" en milieu de travail.

Oakes a expliqué auprès de CBC: "Nous appuyons la notion de charité. Mais lorsqu’ils utilisent les ressources de la ville, nous voulons nous assurer qu’ils respectent notre main-d’œuvre et certaines des conditions que nous avons dans tous les ministères".

Oakes que la demande a dû être effectuée suite à la plainte d'un employé de la ville quant à un calendrier représentant des femmes partiellement déshabillées qui avait été affiché dans une installation municipale.

Tout en enquêtant sur la question, Oakes a déclaré que le plusieurs employés ont fait mention du calendrier des pompiers afin de démontrer que cette cette plainte démontrait un système de "deux poids, deux mesures", ce qui a incité la ville à faire appliquer son règlement auprès chez les femmes que les hommes.

Bien que la ville n’ait jamais financé les calendriers, elle a permis aux pompiers d’intégrer des biens appartenant à la ville dans les photos.

Cette décision signifie que les pompiers doivent maintenant respecter une interdiction d’organiser des tournages dans les casernes de pompiers de la ville, et qu'ils ne peuvent plus inclure l’équipement, les logos et les uniformes s’ils ont la peau nue.

Ils peuvent toujours utiliser les paramètres de la ville et de l’équipement s’ils s’habillent plus modestement, Oakes ajouté.

Ryan Madill, le président de la St. Catharines Professional Firefighters Association, a déclaré : "Je ne veux pas dire si (la ville avait) raison ou tort, si ce n’est pour dire que tous les participants au calendrier étaient prêts, et nous n’avons reçu aucune plainte du public. Il est regrettable que nous perdions cette capacité de générer des fonds pour aller à des œuvres de bienfaisance".

L’an dernier, l’équipe de pompiers avait recueilli 18 000 $ pour des services de santé mentale à St. Catharines pour les ventes de ses calendriers, en plus d'un défilé de mode.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: CBC · Crédit Photo: Capture d'écran