Nouvelles : Un Canadien condamné à la prison à vie pour avoir tué sa femme enceinte

Un Canadien condamné à la prison à vie pour avoir tué sa femme enceinte

Une véritable tragédie.

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
501 501 Partages

Il s'agit sans doute d'une des nouvelles les plus bouleversantes de la journée et elle nous vient d'Ontario où un homme vient d'être condamné à la prison à vie pour avoir tué sa femme enceinte. Une histoire digne des plus grandes tragédies grecques.

C'est CTV News qui rapporte cette nouvelle qui risque de vous donner la chair de poule, surtout à toutes celles qui sont enceintes. En effet, en Ontario, Nicholas Baig vient d'être condamné à la prison à vie pour avoir tué sa femme enceinte. Le plus dur dans cette histoire, c'est que la femme en question était enceinte depuis 9 mois, elle était donc sur le point d'accoucher et son mari, qui était donc le père de cet enfant, a décidé de la tuer et donc d'indirectement tuer l'enfant aussi. Une véritable tragédie. La chaîne de télévision explique qu'il n'a aucune chance d'avoir le droit à de la liberté conditionnelle pendant les 17 premières années de sa sentence.

Il faut souligner que ce meurtre a été d'une très grande violence. En effet, CTV News explique que Nicholas Baig a donné 17 coups à sa femme. Un véritablement acharnement. Comment peut-on tuer de manière aussi horrible la femme de sa vie avec laquelle on allait avoir un enfant ? C'est tout simplement incompréhensible. D'ailleurs, il est encore difficile de savoir exactement pourquoi Nicholas Baig a commis un tel crime. 

CTV News explique la famille de la défunte est encore sous le choc et pleure encore sa disparition. Il faut dire que ses parents se faisaient une joie de la voir devenir mère. Malheureusement, ils n'auront pas la chance de la voir évoluer dans ce nouveau rôle de parent et en plus ils doivent vivre avec le fait qu'elle est morte dans des circonstances complètement tragiques.

On ne saura sans doute donc jamais pourquoi Nicholas Baig a commis un tel acte. Peut-être ne se sentait-il pas prêt pour avoir un enfant ? Est-ce qu'il a été pris par un moment de folie ? Est-ce qu'il détestait sa femme ? Malheureusement, il s'agit de questions auxquelles nous n'avons aucune réponse. Toutes nos pensées vont avec la famille et l'entourage de la défunte.

Partager sur Facebook
501 501 Partages

Source: CTV News · Crédit Photo: Courtoisie