Nouvelles : Un chef de police doit retourner chez lui à pied en sous-vêtements en pleine tempête de neige

Un chef de police doit retourner chez lui à pied en sous-vêtements en pleine tempête de neige

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Un chef de police a déclaré qu’il avait été forcé de quitter l’hôtel de ville en sous-vêtements mardi après que des élus municipaux aient voté pour dissoudre le service de police de la ville dont il était le seul employé.

Dans une entrevue qu'il a accordée à Union Leader, le désormais ancien chef de police nommé Richard Lee a expliqué: "On m’a dit que je devais remettre immédiatement les clés de la voiture et mon uniforme. Je n’avais pas d’autre moyen de transport et je n’ai pas de vêtements de rechange dans le bureau, alors j’ai fait comme on me l'avait demandé".

Lee a raconté qu’il a commencé à marcher vers sa maison à Newport pendant une tempête de neige alors que tout ce qu'il avait ses bottes, un chapeau et ses sous-vêtements.

L'homme a heureusement eu de l'aide sur son chemin: "Quelqu’un a appelé ma femme ... mais j’ai probablement fait environ trois quarts de mile avant qu’elle n’y arrive".

Lee affirme qu’il s’est conformé aux demandes de la commission pour tout sauf l’accès à la preuve et d’autres dossiers de police.

Lee, qui a été employé par la ville de 700 habitants pendant environ 20 ans, était son procureur ainsi que son seul officier de police. Il n’est pas clair si les affaires criminelles peuvent être suivies en son absence.

Le président du conseil d’administration, Russell Edwards, a déclaré que la décision d’éliminer le service de police était économique: "Nous n’avions pas l’impression d’en avoir pour notre argent".

Lors de la réunion de la ville de l’an dernier, le conseil des élus avait pris tout le monde par surprise en proposant d'éliminer le service de police et de signer un contrat de 55 000 $ par année avec le service de police de Newport. À l’époque, on estimait que le département de Lee coûtait à la ville environ 40 000 $ par année.

Lee recevra une indemnité de départ d’un mois.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Union Leader · Crédit Photo: Capture d'écran