Nouvelles : Un enfant expulsé de l’école parce qu'il voulait faire pousser ses cheveux pour sa soeur malade

Un enfant expulsé de l’école parce qu'il voulait faire pousser ses cheveux pour sa soeur malade

Une histoire qui fait polémique.

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Il s'agit sans aucun doute d'une des histoires les plus révoltantes de la journée et elle nous vient de la ville de Poth au Texas où un jeune de 16 ans ne peut plus aller à l’école à cause de ses cheveux trop longs.

C'est CNN qui rapporte l'Histoire de Newt Johnson, un jeune garçon de 16 ans dont la vie a pris un tournant inattendu dernièrement. En effet, sa soeur Maggie, âgée seulement de 11 ans, a développé la maladie de Wegener qui affecte sérieusement à un tel point qu'elle est obligée de passer par de la chimiothérapie, ainsi que de la dialyse. Malheureusement, cette situation a pour conséquence de lui faire perdre ses beaux cheveux roux bouclés. Son frère a donc eu l'idée de se faire pousser les cheveux pour lui faire une perruque. 

L'objectif de Newt ? Arriver à une longueur située entre 8 et 14 pouces. Une idée pleine de générosité qui n'a pas du tout été du goût de l'établissement scolaire qu'il fréquente, raconte CNN. En effet, il a été convoqué par la direction de son école qui lui a fait comprendre que se faire pousser les cheveux ainsi était interdit par le règlement intérieur.

Bien qu'elle ait eu vent de l'histoire de sa soeur Maggie, la direction a souligné que la politique capillaire de l'établissement valait pour tout le monde, y compris Newt.

Une décision qui a brisé le coeur du jeune garçon qui voulait absolument aider sa soeur. Résultat ? CNN indique que le temps que ses cheveux poussent, il fera l'école à la maison. Il tient absolument à soutenir sa soeur dans l'un des moments les plus difficiles de sa vie et pour lui, il n'y a rien de plus important. 

On ne sait pas s'il va réintégrer son établissement scolaire après la pousse de ses cheveux. Toutefois, rien n'indique que ses parents ou lui souhaitent y retourner après ce qu'il s'est passé. Une chose est certaine, cette histoire est en train de faire couler beaucoup d'encre.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: CNN · Crédit Photo: Courtoisie