Nouvelles : Un enfant trisomique expulsé de l'équipe des cheerleaders à cause de son apparence

Un enfant trisomique expulsé de l'équipe des cheerleaders à cause de son apparence

C'était son plus grand rêve.

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
154 154 Partages

Un garçon trisomique a expliqué avoir été expulsé de l'équipe des cheerleaders, car l'entraîneuse croyait qu'il ne correspondait pas au type de meneuses de claques qu'il voulait avoir pour son équipe.

Pourtant, un peu plus tôt cette année, Glenn Wilson était fou de joie lorsqu'il a appris qu'il avait été sélectionné afin de faire partie de l'équipe de son école, la West High School à Columbus, en Ohio. Comme l'expliquent ses proches, le garçon de 17 ans était très excité par ses nouvelles fonctions.

Son oncle, Ray Valentine, a expliqué au média Metro News: "Quand il a appris cela, il était le plus heureux des enfants. C'était à croire qu'il venait d'apprendre qu'il avait reçu des millions de dollars et trois chiots!"

Pendant tout l'été, Glenn s'est entraîné et s'est maintenu en forme afin d'être bien préparé pour sa nouvelle grande aventure. Puis, vers la fin de l'été, Glenn était impatient de recevoir son uniforme et son horaire de pratiques avec l'équipe de cheerleaders.

Ray continue son récit: "Il a pratiqué ses encouragements pendant tout l'été, et il nous les montrait, en plus de ses acrobaties et de ses pas de danse."

Mais l'uniforme de Glenn n'est jamais arrivé à destination. Puis, voilà que la grand-mère et tuteure légale de Glenn avait une très mauvaise nouvelle à lui apprendre. Le superviseur de l'équipe des meneuses de claques avait contacté la grand-mère nommée Carolyn pour l'informer que Glenn ne faisait plus partie des candidats sélectionnés.

Quand Ray a été informé de la situation, il a aussitôt contacté l'entraîneuse dans l'espoir d'avoir des explications: "L'entraîneuse a dit qu'elle n'avait pas eu dans le passé des expériences de travail avec des étudiants qui avait des besoins "spéciaux". Elle a aussi dit que Glenn ne correspondait à l'image qu'elle souhaitait que son équipe de meneuses de claques donne au grand public."

Depuis sa tendre enfance, Glenn rêvait de faire partie de l'équipe de cheerleaders, car plusieurs de ses cousines en avaient fait partie avant lui.

Maintenant que l'école est recommencée, Glenn a pu participer à quelques matchs avec l'autorisation de l'entraîneuse, toutefois, il n'a pas encore eu la chance de participer aux séances d'entraînement de l'équipe.

L'école a assuré qu'elle se pencherait plus sérieusement sur cette histoire, mais pendant ce temps, Carolyn se questionne à savoir combien d'autres jeunes étudiants comme Glenn ont pu souffrir de discrimination, et ce, sans même que nous puissions le savoir.

Souhaitons que l'école fasse comprendre à l'entraîneuse que le bonheur d'un étudiant compte beaucoup plus que l'image!

Voici un reportage en anglais sur l'histoire de Glenn:

Partager sur Facebook
154 154 Partages

Source: Little Things · Crédit Photo: Courtoisie