Nouvelles : Un ex-végétarienne se fait menacer de mort parce qu'elle a mangé de la viande

Un ex-végétarienne se fait menacer de mort parce qu'elle a mangé de la viande

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Une ex-végétarienne a révélé qu'elle avait reçu des menaces de mort après avoir recommencé à consommer de la viande.

Mélanie Duféey, une jeune femme de 26 ans, a expliqué que tout avait débuté lorsqu'en 2017, elle a décidé de changer de régime alimentaire pour des raisons de santé.

Voici donc un texte dans lequel la naturopathe et créatrice du blogue Chaudron Pastel a partagé cette très mauvaise expérience:

"Fin 2010, j'ai adopté une alimentation végétarienne, c'est-à-dire sans viande ni poisson. Toute petite, je rechignais déjà à manger des animaux, depuis que j'avais compris que les lapins qu'on me servait étaient ceux de ma grand-mère maternelle, agricultrice, que je nourrissais et caressais avant qu'ils ne soient tués. Ma deuxième motivation a été financière : mon passage au végétarisme a coïncidé avec ma reconversion professionnelle et le début de ma formation en naturopathie. J'avais alors très peu d'argent pour vivre. La viande et le poisson de qualité coûtant cher, j'ai décidé de privilégier les protéines végétales, que j'ai eu plaisir à cuisiner. Pendant cinq ans, mes apports en protéines étaient donc assurés par les légumineuses (lentilles, pois chiches…), les produits à base de soja peu transformés, ainsi que les œufs et le fromage.

C'est pour des raisons de santé que j'ai réintroduit du poisson, d'abord, puis de la viande, principalement issue d'élevages bio ou raisonnés. J'ai contracté le syndrome de l'intestin irritable, qui est une hypersensibilité du système digestif. À partir de 2015, les douleurs se sont intensifiées, et sont devenues quotidiennes. Lorsqu'on est atteint de ce syndrome, adopter une alimentation pauvre en fodmaps, ces glucides difficiles à digérer, présents dans de nombreux aliments, peut beaucoup améliorer les choses. On doit exclure certains fruits, la majorité des crudités, les produits laitiers frais, certains légumes, toutes les légumineuses et les produits à base de soja. Toute alimentation végétarienne, et qui plus est végane, devient alors quasi impossible.

Sur ma chaîne YouTube Chaudron Pastel, où je partage des conseils en matière d'alimentation et de bien-être, j'ai décidé, début 2017, de publier une vidéo pour raconter mon expérience et parler de ce changement de régime. J'ai reçu de nombreux messages de remerciements, dont un très touchant d'une Parisienne végane influente, qui m'a félicitée d'avoir osé aborder ce sujet délicat. Car ce thème peut devenir épineux, et provoquer des débats houleux.

On m'a aussi adressé des messages haineux sur Instagram, et envoyé deux menaces de mort ! Je me sens dépassée par cette violence. J'ai deux amies véganes qui vivent cet engagement de manière modérée, elles ne m'ont jamais jugée et se sont montrées très respectueuses et compréhensives. Je pense que 90 % des végans sont comme elles. Malheureusement, il existe quelques extrémistes, et ce sont ceux que l'on entend généralement le plus. Cette forme de violence dessert leur cause."

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Le Parisien · Crédit Photo: Instagram