Nouvelles : Un fraudeur du Nigéria réussit à mettre au point une fraude d'un million de dollars en direct de la prison.

Un fraudeur du Nigéria réussit à mettre au point une fraude d'un million de dollars en direct de la prison.

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Un escroc origine du Nigéria qui purge actuellement une peine de 24 ans de prison pour fraude en ligne est parvenu à frapper de nouveau en créant une escroquerie d'un million de dollars à partir de sa cellule de prison. Le fraudeur est arrivé à exécuter son plan après avoir fait passer clandestinement un appareil connecté à Internet à l'intérieur de la prison.

Le fraudeur nommé Hope Olusegun Aroke était un étudiant basé en Malaisie au moment de son premier crime. C'est en 2012 qu'il a été arrêté suite à des accusations de fraude et il purge présentement une peine de 24 ans dans une prison à sécurité maximale à Lagos, au Nigéria.

Les responsables de la lutte contre la corruption ont révélé qu'Aroke avait utilisé un "réseau de complices" afin de commettre d'autres crimes à l'intérieur de sa cellule après qu'une enquête préliminaire eut révélé qu'il avait toujours accès à Internet.

Aroke a récemment été admis à l'hôpital de police du Nigeria à Lagos en raison d'une "maladie non divulguée".

Les autorités ont également permis au criminel de rencontrer sa femme et ses enfants, de séjourner dans plusieurs hôtels et même de participer à un certain nombre d'événements sociaux.

Les experts croient que c'est lors d'une de ces permissions que le fraudeur serait parvenu à avoir en sa possession un appareil mobile connecté à Internet.

La Commission nigériane des crimes économiques et financiers (EFCC) a déclaré dans un communiqué : "Une enquête préliminaire a révélé que le condamné, contraire à la pratique courante établie, avait accès à Internet et au téléphone mobile dans le centre correctionnel où il est censé purger sa peine de prison. Les circonstances de son admission à l'hôpital et ceux qui l'ont aidé à se rendre de l'hôpital à des hôtels et à d'autres engagements sociaux font déjà l'objet d'une enquête".

La commission a déclaré que le fraudeur avait utilisé le faux nom d'Akinwunmi Sorinmade et ainsi, il avait pu procéder à l'ouverture de deux comptes bancaires qu'il a utilisés pour acheter une voiture de luxe et des maisons alors qu'il se trouvait en prison.

Un rapport a aussi révélé que : "[Aroke était] en possession du jeton de compte bancaire de sa femme en prison, qu'il utilisait pour transférer librement des fonds".

Les autorités ont déclaré à propos du prisonnier qu'il s'agissait d'un "pilier d'un réseau complexe de stratagèmes de fraude sur Internet qui traversent deux continents".

De nombreux spécialistes au Nigéria croient qu'Aroke est parvenu à payer des agents correctionnels afin d'avoir accès à Internet, étant donné que de nombreux policiers nigérians sont mal payés et sont souvent susceptibles de recevoir des pots-de-vin.

La prison de sécurité maximale de Kirikiri est gérée par le service correctionnel nigérian, qui n'a pas encore commenté l'affaire.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Lad Bible · Crédit Photo: Capture d'écran