Nouvelles : Un fumeur reçoit une amende de 323 dollars pour avoir jeté de la cendre sur la chaussée.

Un fumeur reçoit une amende de 323 dollars pour avoir jeté de la cendre sur la chaussée.

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
1,572 1.6k Partages

Les fumeurs doivent faire preuve de vigilance à La Prairie! C'est du moins ce qu'on se dit en découvrant la mésaventure plutôt inusitée d'Alexandre Grégoire qui a écopé d'une contravention de 323$ pour avoir jeté la cendre de sa cigarette sur la chaussée.

Suite à sa mésaventure du 22 mars dernier, Grégoire a décidé de dénoncer la situation en publiant sur les réseaux sociaux une photo de sa contravention émise par un policier de la Régie intermunicipale de police Roussillon. 

L'homme a expliqué au journal Le Reflet qu'il allait rejoindre son époux dans la voiture après être passé ramasser un repas dans un restaurant du boulevard Taschereau lorsque la situation a tourné au vinaigre: "J’étais stationné illégalement sur les feux de détresse. Quand je suis retourné à la voiture, j’ai vu la police. L’agent m’a demandé mes papiers. Il était très arrogant, contrairement à son collègue qui était calme."

Par la suite, l'époux de Grégoire, qui est atteint du syndrome de Gilles de la Tourette, aurait répliqué à l'agent arrogant en lui lançant une insulte.

Les deux conjoints ont finalement pu quitter, mais quelques instants plus tard, la police allait de nouveau les interpeller: "Le policier a supposément vu que je tapais ma cendre de cigarette par la fenêtre. Je me suis tassé le plus rapidement pour ne pas qu’il pense que je faisais un délit de fuite. Sans le vouloir, j’ai traversé une ligne continue. Il m’a demandé de nouveau mes papiers et il est revenu avec deux constats."

La suite va coûter très cher à Grégoire qui écopera d'une amende de 323$ pour avoir jeté sa cendre sur le sol, plus une contravention de 313$ pour avoir roulé sur une ligne continue. 

Dans l'entrevue livrée au journal Le Reflet, l'homme continue son récit en déclarant: "J’ai dit au policier: “Je ne sais pas ce qui vous prend aujourd’hui, mais ça n’a pas d’allure. C’est ambitionner du monde.” Je ne savais pas que c’était illégal de jeter sa cendre de cigarette dehors. La cendre s’envole au vent. Si je jette les cendres d’une urne dans le lac est-ce que je vais avoir un ticket pour ça?"

Grégoire affirme s'être ensuite rendu au poste de police pour porter plainte: "Une lieutenante m’a demandé si je voulais porter plainte en déontologie. J’ai dit oui. Elle était super compréhensive. J’ai été par la suite à la Ville pour contester les billets. Je suis sensé d’avoir des nouvelles d’ici un mois."

Alors qu'il a été questionné au sujet de savoir s'il a été victime d'homophobie, l'homme a répondu:  «J’en suis sûr et certain»

Enfin, du côté de la police, l’agent François Michaud, des relations médiatiques à la Régie intermunicipale de police Roussillon a déclaré: "L’exactitude des faits sera exposée à cette occasion. [...] La règlementation de la Ville de La Prairie interdit de jeter de la cendre sur le domaine public. Les policiers peuvent signifier un constat d’effraction à tout contrevenant, s’ils le jugent nécessaire."

Partager sur Facebook
1,572 1.6k Partages

Source: Le Reflet · Crédit Photo: Courtoisie