Nouvelles : Un garçon autiste impliqué dans les ébats sexuels de ses parents
Qu'en pensez-vous? Laissez votre commentaire ici.  

Un garçon autiste impliqué dans les ébats sexuels de ses parents

Et il était obligé de faire des choses dégoutantes.

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
2,632 2.6k Partages

Parmi les histoires qui nous dégoutent le plus dans la vie, celle-ci arrive pas mal en tête de notre classement. En France, un couple a obligé leur enfant autiste a avoir des relations sexuelles avec eux et l'ont obligé à filmer le tout pendant de très longues années.

C'est le quotidien Le Parisien qui rapporte cette nouvelle complètement ahurissante et qui nous fait terriblement de la peine pour ce jeune handicapé. En France, à Massy en Essonne, un couple a obligé leur enfant autiste a avoir des relations sexuelles avec eux et l'ont également obligé à filmer le tout pendant de très longues années. Les informations relayées par Le Parisien sont édifiantes et ce petit jeu aurait durer un peu plus de sept ans. Une situation terriblement honteuse.

Mais qu'est ce qu'il se passait exactement dans cet appartement de la banlieue parisienne ? Le Parisien explique  que l'enfant autiste avait l'obligation de filmer les relations sexuelles de ses parents mais aussi d'y participer de manière très active. Cela se passait à chaque weekend et l'enfant devait obligatoirement caresser sa mère et donc filmer l'intégralité des relations sexuels de ses parents. Une expérience véritablement traumatisante. 

Lors du jugement, le père n'avait aucune excuse, il n'a d'ailleurs pas réussi à se défendre à part avec une phrase qu'il n'aurait pas dû prononcer. En effet, il a dit au juge que si il avait obligé cet enfant à faire ça c'était simplement pour faire son éducation sexuelle. Une excuse inacceptable qui n'a pas du tout convaincu la justice explique Le Parisien.

En effet, le mari a écopé à trois ans de prison dont deux ans ferme alors que sa femme a écopé seulement d'un an de prison avec sursis parce qu'elle aurait une légère déficience mentale qui l'empêcherait de faire un séjour en prison. Quant au jeune enfant autiste, il est en ce moment hospitalisé et suivi par des psychologues pour vérifier qu'il n'a pas trop de séquelles liées à ces sept ans de torture. Malheureusement d'après les informations du quotidien Le Parisien, l'enfant semble être dans un véritable état de choc et toutes ces années de souffrance l'auraient complètement détruit mentalement.

Partager sur Facebook
2,632 2.6k Partages

Source: Le Parisien
Crédit Photo: iStock