Nouvelles : Un garçon de 9 ans tue sa soeur pour une dispute de jeu vidéo.
Qu'en pensez-vous? Laissez votre commentaire ici.  

Un garçon de 9 ans tue sa soeur pour une dispute de jeu vidéo.

«Nous n'avons jamais eu affaire à un enfant qui a tiré sur un enfant à l'âge de 9 ans»

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
81 81 Partages

Les enfants adorent jouer aux jeux vidéo. Mais ces jeux sont aussi très «addictifs» et créent une dépendance. Si bien qu'il peut devenir difficile de ne pas jouer, surtout pour les plus jeunes qui ne comprennent pas toujours les effets que peuvent avoir les jeux vidéo sur eux. 

Un garçon de 9 ans et sa grande soeur de 13 ans jouaient tous les deux à un jeu vidéo dans leur résidence située au Mississippi, aux États-Unis, samedi dernier. 

Une dispute a éclatée entre les deux quand la grande soeur a refusé de laisser la manette à son petit frère, a rapporté le shérif Cecil Cantrell, lundi. 

Cité par les médias locaux, le shérif Cantrell a expliqué que le garçon a réussi à mettre la main sur une arme et il a tiré une balle dans la tête de sa soeur. 

La balle a traversé le cerveau de la fillette qui a été transportée dans un état critique à l'hôpital Le Bonheur de Memphis, au Tennessee. Elle est morte de ses blessures dimanche.

Une enquête a été ouverte, mais il est possible d'un bon moment s'écoule avant que de nouvelles informations soient rendues publiques. 

« Il a juste 9 ans. Je suppose qu'il a vu ça dans des jeux vidéo ou à la télévision», a déclaré Cecil Cantrell. «Je ne sais pas s'il savait exactement ce que cela ferait, je ne peux pas répondre à cela, je sais que c'est une tragédie. »

L'enquête ne sera pas précipitée, a précisé le shérif Cantrell, et l'identité des membres de la famille ne sera pas divulguée par les autorités.

« C'est tout nouveau pour nous, nous n'avons jamais eu affaire à un enfant qui a tiré sur un enfant à l'âge de 9 ans », a déclaré Cantrell. 

« Nous ne savons pas encore quel genre d 'accusations seront portées ou même s'il y aura des accusations. Nous voulons nous assurer que nous faisons tout correctement. »

«C'est pourquoi je ne suis pas trop rapide pour dire quoi que ce soit parce qu'il y a des mineurs impliqués, nous voulons faire ce qui est juste et nous allons faire les choses correctement. »

Partager sur Facebook
81 81 Partages

Source: BFMTV
Crédit Photo: Capture d'écran