Nouvelles : Un gardien de sécurité de Floride menace de tuer Trump en représailles à Soleimani dans un Facebook Live

Un gardien de sécurité de Floride menace de tuer Trump en représailles à Soleimani dans un Facebook Live

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Un agent de sécurité de la Floride est accusé d'avoir menacé de tuer le président Trump en représailles à la frappe aérienne américaine qui a tué le plus haut général militaire iranien vendredi dernier.

L'homme de 26 ans nommé Chauncy Lump, qui est originaire de la région de Fort Lauderdale, fait face à des accusations d'avoir proféré des menaces de tuer le président.

Des documents judiciaires déposés mercredi par les services secrets révèlent que Lump a été emprisonné jeudi avec une caution fixée à 100 000 $.

Selon ce qu'a déclaré l'agent Lucas White, Lump aurait débuté une diffusion en direct sur Facebook en empruntant un pseudonyme, et ce, en réaction à la frappe aérienne américaine qui avait causé la mort de Qassem Soleimani en Irak.

Les documents judiciaires indiquent que Lump aurait fait plusieurs menaces contre le président - qui séjournait à son club de Mar-a-Lago, moins d'une heure - tout en se présentant avec un fusil AK-47 semi-automatique.

Toujours selon l'agent White, la vidéo montrait Lump qui avait de la crème blanche sur le visage, une serviette enveloppée comme un turban sur la tête, un rideau de douche sur son corps et de la musique du Moyen-Orient jouant en arrière-plan.

Lump a proféré plusieurs menaces contre le président dont "Il a tué mon chef, s'il vous plaît dites-moi où est Donald Trump ?" et "J'ai besoin de trouver  Donald parce que si je ne le trouve pas, je vais devoir faire sauter le comté de Broward".

On ignore où Lump travaillait en tant qu'agent de sécurité, mais l'homme avait toutefois un permis d'armes dissimulées.

Lorsqu'il a été confronté tôt samedi à son domicile, Lump a dit qu'il a diffusé la vidéo en réponse à la mort de Soleimani, mais il s'est toutefois défendu en expliquant qu'il s'agissait d'une blague.

Cependant, ça ne semble pas être l'avis des autorités qui n'ont vu aucune blague dans la vidéo de Lump.

Enfin, on ignore aussi si Lump a un avocat qui le représentera.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Fox8 · Crédit Photo: Capture d'écran