Nouvelles : Un grand cachalot femelle enceinte meurt avec plus de 20 kilos de plastique dans son estomac

Un grand cachalot femelle enceinte meurt avec plus de 20 kilos de plastique dans son estomac

Une véritable tragédie.

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
637 637 Partages

Ces dernières semaines, on se rend de plus en plus compte que les océans sont infestés de matières plastiques. Dernier fait en date en Italie où un grand cachalot a été retrouvé mort avec plus de 20 kilos de plastique dans son estomac. Une véritable tragédie.

C'est Global News qui rapporte cette nouvelle qui risque d'attrister la majeure partie d'entre vous. En effet, en Italie, dans la région de la Sardaigne, un grand cachalot a été retrouvé mort avec plus de 20 kilos de plastique dans son estomac. Cette histoire vient sonner la sonnette d'alarme concernant l'état de la mer Méditerranée qui semble être fortement pollué par le plastique. Si un animal marin aussi imposant qu'un grand cachalot a autant de plastique dans son estomac, on imagine qu'il n'est pas le seul. 

Le plus triste dans cette histoire c'est que ce grand cachalot était une femelle et qu'elle était enceinte explique Global News. Malheureusement, l'immense quantité de plastique dans son estomac a complètement détruit le foetus. Vous l'aurez compris le plastique est l'ennemi numéro un des animaux marins et ils se retrouvent quasiment impuissants face à lui. Même les animaux les plus imposants ne peuvent rien faire face à ce fléau.

Il va falloir agir et vite si on ne veut pas que ces scènes terriblement nauséabondes se reproduisent. La quantité de plastique dans les océans est immense et cela ne risque pas de s'arranger avec le temps, surtout si aucune mesure drastique n'est prise pour enrayer le phénomène. Les gouvernements vont devoir agir pour arrêter la pollution des fonds marins si on ne veut pas que les animaux marins s'éteignent petit à petit.

Rappelons tout de même qu'il s'agit du deuxième événement du même genre qui a eu lieu à une dizaine de jours d'intervalle. En effet, il y a peu de temps, aux Philippines, une baleine avait été retrouvée morte avec 40 kilos de plastique à l'intérieur de son estomac. Ces deux événements illustrent parfaitement le problème de pollution des océans. D'ailleurs, si on ne fait rien,la fondation Ellen MacArthur et du cabinet McKinsey a affirmé qu'en 2050, il y aurait plus de plastiques que de poissons dans l'océan.

Partager sur Facebook
637 637 Partages

Source: Le Parisien · Crédit Photo: Pexels