Nouvelles : Un homme de 50 ans se filme en train d'avoir des relations sexuelles avec une vache et un cheval miniature

Un homme de 50 ans se filme en train d'avoir des relations sexuelles avec une vache et un cheval miniature

«Il avait de la difficulter à former des relations avec les autres adultes, il n'a jamais eu de relations intimes...»

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
1,179 1.2k Partages

Quelle histoire sordide! 

Un homme du nom de Richard McNair s'est filmé en train de pénétrer une vache puis en train d'aider un cheval à le pénétrer. 

Richard était un maréchal-ferrant (un artisan dont le métier consiste à ferrer les pieds des chevaux et autres équidés et à s'occuper de leur parage) sur une ferme quand il a décidé de se filmer en train d'avoir des relations sexuelles avec une vache, entre le 1er octobre 2016 et le 1er octobre 2017. 

Puis entre août 2017 et octobre 2017, il a aidé un cheval miniature à le pénétrer. 

Les policiers ont trouvé pas moins de 20 000 images pornographiques d'enfants et d'animaux dans les affaires de l'homme de 50 ans qui vit à Waikato, en Nouvelle Zélande. Dans ce lot, il y avait 7 554 images sexuelles d'enfants de deux ans et moins. C'est un appel anonyme qui leur a permis de découvrir toutes ces choses horribles. En une semaine d'enquête, les enquêteurs ont découvert que Richard avait partagé deux vidéo et 317 images dans une communauté de pervers sexuels en ligne .

Ce lundi, Richard a été reconnu coupable de bestialité et de possession de matériel pornographique impliquant des enfants et des animaux. Il a été emprisonné et condamné à trois ans et cinq moi de prison au total. 

Dans une lettre d'excuses adressée à la cour, Richard a dit qu'il n'avait jamais même pensé infliger des abus à des enfants. Mais la juge Merelina Burnett a refusé les excuses de l'accusé et elle n'a pas voulu reconnaître le bon caractère de l'homme. 

« Ceci sème le doute sur votre compréhension de la nature et des conséquences de la pornographie infantile et de l'abus sur des enfants. Votre conduite, par définition, est d'accepter qu'une autre personne abuse de ces enfants pour vous. »

L'avocate de Richard, Sheila Cameron, a tenté de justifier les actions de son client en expliquant qu'il avait une vie difficile quand il était enfant et qu'il avait été victime lui-même d'abus et d'intimidation. 

« Il avait de la difficulter à former des relations avec les autres adultes, il n'a jamais eu de relations intimes, il vivait dans une sorte d'isolement social extrême. »

Richard a été diagnostiqué comme souffrant de stress post traumatique et d'un trouble de la personnalité évitante (sentiment de mauvaise adaptation, d'une très forte sensibilité aux situations négatives et à l'évitement d'activités ou relations humaines). Tous le matériel informatique de Richard a été saisi et il ne pourra plus travailler avec des animaux. 

Partager sur Facebook
1,179 1.2k Partages

Source: Daily Mail · Crédit Photo: Capture d'écran