Nouvelles : Un homme tue sa sœur qui venait de le retirer de sa liste d'amis Facebook.

Un homme tue sa sœur qui venait de le retirer de sa liste d'amis Facebook.

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

À Anchorage, un homme de 27 ans a été accusé de meurtre au deuxième degré suite à la mort violente de sa soeur.

C'est jeudi vers 15h15 que la police d'Anchorage a reçu deux appels d'urgence signalant qu'une femme avait été abattue dans une résidence du bloc 200 de la rue McCarrey à East Anchorage. Le premier appelant s'était identifié comme étant l'oncle de la victime et le second s'était identifié comme étant la grand-mère de Moses Tony Crowe.

L'oncle de la victime avait déclaré à un répartiteur du 911 qu'il avait "entendu un bruit" alors qu'il cuisinait à la maison pour ensuite ajouter que sa nièce avait été accidentellement abattue et qu'elle était "inconsciente, mais respirait". 

La grand-mère de Crowe avait déclaré pour sa part que son petit-fils avait sorti une arme de sa poche et qu'il avait tiré sur la victime, qui a été identifiée comme étant Amanda Owen, la sœur de 23 ans de Crowe.

La police affirme que lorsque les agents sont arrivés sur les lieux, ils ont trouvé Owen, qui avait été abattue d'une balle dans la tête. Elle a été emmenée au Providence Alaska Medical Center, où elle a été déclarée morte par la suite.

La grand-mère d'Owen a indiqué aux détectives que la famille s'était réunie à la maison pour un repas de Thanksgiving, et que Crowe avait beaucoup bu pendant toute la nuit, et ce, jusqu'aux petites heures du matin.

Toujours selon la grand-mère, Owen était sur une chaise avec son fils d'un an sur ses genoux lorsque Crowe est entré dans la chambre et qu'il a commencé à parler avec Owen, bouleversé qu'elle l'avait retiré de ses amis ou bloqué sur Facebook.

La grand-mère a déclaré aux détectives que Crowe a sorti quelque chose de sa poche qu'elle n'était pas en mesure de voir clairement. À ce moment-là, il a "manipulé" l'objet qu'il a pointé sur la tête d'Owen et l'arme a explosé.

Crowe aurait ensuite dit à sa grand-mère qu'il irait "en prison à vie", puis il lui a demandé de ne pas appeler la police.

C'est peu après l'arrivée des policiers que Crowe a été trouvé près de la scène avec un pistolet Glock pour ensuite être placé en garde à vue par les agents du SWAT.

Crowe a déclaré aux détectives qu'il avait accidentellement tiré sur Owen tout en "faisant tourbillonner le pistolet autour de son doigt quand il a explosé". Il a également dit aux détectives que le Glock avait été utilisé dans la fusillade.

Enfin, Crowe a aussi rappelé à plusieurs reprises que la fusillade était accidentelle, même si la version de sa grand-mère est différente.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: ADN · Crédit Photo: Capture d'écran