Nouvelles : Un homme viole sa voisine et lui propose de faire des travaux sur son terrain pour se faire pardonner.

Un homme viole sa voisine et lui propose de faire des travaux sur son terrain pour se faire pardonner.

C'est totalement insensé..

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
278 278 Partages

Un homme a écopé de 50 ans de prison pour avoir violé sa voisine en la menaçant de la pointe d'un couteau. L'agresseur avait ensuite proposé à sa victime de lui rendre service en faisant des travaux d'entretien sur son terrain afin qu'elle lui pardonne.

Le jeune homme âgé de 20 ans se nomme Timothy Walding et il a dû faire face à de nombreuses accusations très graves en lien avec l'agression qu'il a fait subir à sa voisine.

C'est en 2017 que Walding aurait fait irruption dans le demeure de la femme de 35 ans qui vivait à Boynton Beach en Floride.

Walding était apparu dans la chambre à coucher de sa victime, brandissant un couteau dans ses mains, le visage masqué.

Le jeune homme avait ligoté la femme en la menaçant à l'aide de son couteau, puis il l'avait violée.

Les autorités ont expliqué que Walding était parvenu à trafiquer la serrure de la porte de maison de sa victime en utilisant un hameçon.

Selon des documents de la cour, Walding aurait même poussé l'horreur jusqu'à conseiller par la suite à sa victime d'utiliser une serrure de meilleure qualité tout en indiquant qu'il ne souhaitait pas l'agresser, mais qu'il n'avait pas pu résister, sachant qu'il était en mesure de trafiquer sa serrure.

Immédiatement après le viol, Walding aurait discuté avec sa victime en lui disant qu'elle le connaissait. Après que la victime soit parvenue à l'identifier comme étant son voisin, ce dernier aurait enlevé son masque pour lui confirmer qu'elle avait trouvé la bonne réponse.

Avant de quitter les lieux, Waalding avait tenté de "rassurer" sa victime en lui disant qu'elle n'aurait plus à s'inquiéter de lui, car d'ici peu de temps, il devait partir effectuer son service militaire. Walding a ensuite proposé à sa voisine de faire des travaux d'entretien dans sa cour afin de se faire pardonner. Enfin, il a tendu la main à sa victime afin que les deux s'échangent une poignée de main afin de confirmer qu'aucun des deux individus ne reparlerait de ce qui venait de se produire.

La victime a laissé croire à l'agresseur qu'elle était d'accord et dès son départ, elle a aussitôt appelé la police.

Partager sur Facebook
278 278 Partages

Source: Buzzfeed News · Crédit Photo: Courtoisie