Nouvelles : Un internaute lance un cri du coeur bouleversant après avoir découvert un jeune orignal décédé.

Un internaute lance un cri du coeur bouleversant après avoir découvert un jeune orignal décédé.

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
1,772 1.8k Partages

Les humains sont sans aucun doute la pire menace pour les animaux de la faune sauvage.

En effet, quand on ne les empoisonne pas avec la pollution, on leur enlève leur territoire en construisant des quartiers et des usines et sinon, on pousse même parfois l'injure jusqu'à aller les terroriser dans leur propre habitat.

Bien des gens l'ignorent, mais lorsqu'on croise un animal de la faune sauvage avec un véhicule et que ceux-ci partent à toute vitesse à la course, on met considérablement leur vie en danger.

Les scientifiques et les spécialistes de la vie sauvage vous le diront: la dernière chose à faire lorsqu'on est à bord d'un véhicule et qu'on croise un de ces animaux est de leur faire peur.

Malheureusement, trop de gens ne le savent pas, ou sinon, les gens ne s'en soucient pas.

C'est probablement ce qui est arrivé au pauvre orignal de l'histoire que nous allons vous partager. Elle provient d'un internaute de la Gaspésie nommé Éric Deschamps:

"Aujourd’hui, je suis triste. Triste d’observer la bêtise humaine une fois de plus. Triste de réaliser à quel point les humains peuvent être sans scrupules, irrespectueux et égoïstes. 

Ce matin, dans un sentier de motoneige, j’ai fait la macabre découverte d’un jeune orignal décédé. Sa maman (que vous voyez sur la photo) était couchée à ses côtés… Le petit a visiblement souffert d’une hémorragie. Il n'y avait aucun signe de prédation et aucune trace animale que ceux des orignaux dans la sentier. Quant à la maman, elle avait la patte arrière droite brisée. La maman, s’est déplacée à quelques mètres de son petit pour tenter de s’alimenter, mais elle avait visiblement de la misère à mastiquer. Malgré le fait qu'elle n'ait aucun signe de tique, elle était complètement vidée d'énergie. Elle s’est couchée là, en plein milieu du sentier de motoneige et malheureusement, ses heures/minutes sont comptées. Cette dernière course aura coûté l'âme de deux animaux. Une scène horrible et désolante.

Est-ce qu'on peut être certain que c'est un ou plusieurs motoneiges qui ont fait ça ? Non, on y était pas, mais l'absence de trace de prédateurs, l'absence de tiques et la fatigue extrême de la femelle adulte ainsi que sa patte cassée porte à croire que c'est ce qui est arrivé. Est-ce que ça pourrait être une collision avec deux bêtes en même temps ? Très peu probable, mais possible.

Ces orignaux n’ont aucune chance contre ces véhicules qui les pourchassent. Ces merveilleux animaux sont déjà à court d’énergie à cette période de l’année. Ils combattent la neige à chaque jour. Ils combattent les tiques d’hiver à chaque jour. Et malheureusement, ils combattent la bêtise humaine à tous les jours. 

Ce ne sont pas tous individus qui circulent sur ce sentier qui sont à blâmés, mais à cause de ces individus sans conscience, c’est l’ensemble des utilisateurs qui sont affectés.

Alors à vous, humains irrespectueux de la nature et dépourvu de toute empathie qui mettent de la pression sur les mammifères qui croisent vos chemins… Honte à vous ! Laissez la priorité à ces animaux qui, autrefois, étaient maîtres chez eux !

P.S. Les gardes-chasses ont été contactés ce matin"

Voici la publication originale qui a été partagée à plus de 1800 reprises:

Partager sur Facebook
1,772 1.8k Partages

Source: Facebook · Crédit Photo: Courtoisie