Nouvelles : Un jeune Canadien qui a pris sa retraite à 24 ans partage les secrets derrière sa réussite.

Un jeune Canadien qui a pris sa retraite à 24 ans partage les secrets derrière sa réussite.

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Un jeune homme est parvenu à prendre sa retraite à l'âge de 24 ans - après avoir amassé une somme très impressionnante d'un million de dollars canadiens.

Mike Rosehart, un ancien analyste des affaires informatiques, a épargné tout en vivant de façon très économe au cours de sa très courte vie professionnelle, ce qui lui a permis d'acheter sa première maison quand il n'avait que 19 ans.

Maintenant qu'il est âgé de 27 ans, Mike jouit d'une vie de loisir avec sa femme Alyse, 28 ans, et leurs deux enfants, Emma, trois ans, et Arielle, six mois - un rêve qui, selon Mike, est tout à fait réalisable avec un peu de conseils financiers.

Mike explique: "Le secret pour prendre une retraite anticipée est: dépenser moins, gagner plus et maximiser les rendements sur la différence. Le plus difficile, c'est de l'exécuter. La plupart d'entre nous ne peuvent pas résister au Starbucks, à un voyage à l'étranger ou à un nouveau téléphone portable. La satisfaction différée est le secret de FIRE [Financial Independence and Retire Early, L'indépendance financière et la retraite anticipée]".

C'est alors qu'il étudiait à l'Ivey Business School en Ontario, au Canada, en 2010, que Mike a eu l'idée de tout faire en sorte afin de pouvoir prendre sa retraite à un très jeune âge.

Le livre de l'astrophysicien danois Jacob Lund Fisker l'avait aussi grandement inspiré: "Sa thèse était que n'importe qui peut prendre sa retraite en cinq ans. Je me suis dit : "Hé, j'ai 17 ans, je suis jeune et impatient". J'ai réalisé que ce qui vous rend heureux, c'est la liberté et la capacité de faire ce que vous voulez dans votre vie".

Tout au long de l'université, Mike, qui est originaire de London, en Ontario, a travaillé à temps plein tout en étudiant.

Mike poursuit: "J'ai grandi très pauvre avec une mère célibataire au seuil de la pauvreté, donc je n'avais pas l'argent de la famille sur lequel compter. J'ai obtenu des bourses pour aller à l'université. Lorsque j'ai commencé à pratiquer mon programme FIRE, je travaillais chez Tim Hortons et je gagnais un peu plus que le salaire minimum. L'été suivant, j'ai obtenu un meilleur emploi aux services frontaliers. J'ai épargné de façon très méthodique. Au cours de ma deuxième année d'université, j'ai loué une chambre à coucher pour 299 $ alors que le prix moyen était de 550 $. C'était minuscule, mais c'était parfait pour moi. J'avais juste besoin d'un endroit pour dormir".

Mike a ensuite obtenu un "petit appartement" avec sa petite amie pour seulement 600 $par mois, et il a même partagé son accès à Internet avec leurs voisins.

Il a aussi trouvé un vélo que quelqu'un donnait gratuitement en ligne et il a pédalé partout.

C'est à 19 ans que Mike a été prêt à acheter un chalet de 200 000 $ avec Alyse - la maison la moins chère qu'ils pouvaient trouver à Londres.

Mike se souvient: "Nous avons déprécié de 39 000 $ - la moitié de cet argent était l'argent que nous avions économisé et la moitié était notre marge de crédit pour étudiants. Nous avons loué toutes les chambres qu'il y avait et donc c'était gagner de l'argent pour nous. Nous avions quatre autres colocataires. Le gars de notre appartement du sous-sol payait notre hypothèque. Nous avons obtenu notre diplôme sans dette et avec de l'argent à la banque".

Le couple s'est marié en 2014 pour un montant de 5 000 $ CA et les deux amoureux ont utilisé les points sur la carte de crédit de Mike pour leur lune de miel au Brésil.

Après l'université, Mike a obtenu un emploi de 55 000 $ par année en consultation, tandis qu'Alise gagnait 35 000 $ par année en design graphique.

Il a convaincu la banque de lui prêter 80% du prix d'une maison, et il a mis en location le haut.

En vivant du salaire d'Alyse et en épargnant celui de Mike, ils ont pu acheter 10 propriétés en trois ans.

En février 2017, Mike a remis son avis de départ au travail et Alyse a également pris sa retraite plus tard cette année-là.

Après avoir vendu 11 propriétés, Mike savait qu'il avait atteint son "montant FIRE", qui correspond à plus de 25 fois ses frais de subsistance par an.

Mike affirme: "Je savais que j'avais besoin de 640 000 $ pour prendre ma retraite et j'avais, en actions de ma propriété, un peu moins d'un million. Je suis allé dans le bureau de mon patron et il m'a dit que mon travail serait encore là quand je reviendrais dans six mois. Il pensait que j'avais une crise de quart de vie".

Mike termine en indiquant que les dépenses mensuelles de son couple sont d'environ 3 000 $ par mois: "Nous allons en Floride à la fin du mois de janvier et nous sommes allés au Brésil en vacances. Il y avait une entente sur les vols, alors j'ai reçu des billets du Canada à la Floride pour 69 $ par personne. Nous allons à Disney et nous pouvons voir des gens qui ont dépensé 10 000 $ pendant leurs vacances, mais parce que je cherche des offres, nos vacances coûtent environ 1 800 $".

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Lad Bible · Crédit Photo: Capture d'écran