Nouvelles : Un jeune homme de Saint-Hyacinthe se fait défigurer en tentant de protéger sa soeur agressée

Un jeune homme de Saint-Hyacinthe se fait défigurer en tentant de protéger sa soeur agressée

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Un jeune homme de Saint-Hyacinthe a été gravement défiguré en voulant se porter à la défense de sa soeur.

L'incident très violent s'est produit dans la nuit de samedi à dimanche au bar le Shaker à Saint-Hyacinthe et c'est suite à une bagarre qui a éclaté dans l'établissement que le garçon de 21 ans nommé Anthony Seyer a été grièvement blessé au visage.

La soeur d'Anthony Seyer, une jeune femme de 18 ans, était victime de harcèlement de la part de clients et c'est lorsque son frère a voulu venir à sa rescousse que les choses ont pris une tournure particulièrement violente.

Selon ce que Seyer a déclaré aux journalistes de TVA Nouvelles, celui-ci était installé au bar lorsque sa soeur est venue le rejoindre, car celle-ci était embarrassée par deux clients dans la trentaine qui se montraient très insistants à son égard.

Un des deux clients aurait versé le contenu de son verre sur la jeune femme, tandis que son complice aurait touché sa poitrine.

Seyer a alors explosé de colère, puis c'est au cours de la bagarre qu'il a été attaqué au visage avec un verre.

Le jeune homme de 21 ans a expliqué à TVA Nouvelles: "J’étais pas mal magané. La chirurgienne qui m’a soigné a fait une très belle job".

La sœur d’Anthony, Emy-Lee Seyer, a expliqué pour sa part: "Je vois vraiment mon frère comme mon héros. S’il n’avait pas été là, ça aurait peut-être dégénéré et je n’aurais pas juste eu ce que j’ai vécu".

Anthony Meyer a dû subir une opération majeure au visage en raison de la gravité des blessures à son visage et une photo montrant le résultat avant et après la chirurgie a été présenté par TVA Nouvelles:

La Sûreté du Québec explique qu'elle est intervenue suite à la bagarre et qu'elle a procédé à l'arrestation d'un individu dans la trentaine. L'homme a été relâché sous promesse de comparaître et il pourrait faire face à une accusation de voies de fait graves suite à l'analyse du dossier par le Directeur des poursuites criminelles et pénales.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: TVA Nouvelles · Crédit Photo: Facebook