Nouvelles : Un morceau d'asphalte défonce son pare-brise sur l'autoroute 30

Un morceau d'asphalte défonce son pare-brise sur l'autoroute 30

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
64 64 Partages

Une automobiliste a eu la frousse de sa vie quand sa voiture a été percutée par un morceau d'asphalte.

La conductrice nommée Geneviève Crête affirme que l'incident plutôt troublant se serait produit jeudi dernier sur le pont Madeleine-Parent.

Dans une entrevue qu'elle a accordée au journal Le Reflet, l'automobiliste a expliqué: "Je n’osais alors pas bouger, paralysée par la stupéfaction et comme traumatisée par ce qui venait de se passer. Il y avait de la vitre partout et rapidement, mes amies et moi ne faisions que répéter les faits et notre chance que cette situation n’ait pas été plus grave."

Comme le raconte Geneviève Crête, celle-ci circulait sur l’autoroute 30 en direction est quand, après qu'elle ait dû éviter deux nids-de-poule, l'impossible s'est produit: "Tout s’est passé très rapidement, mais j’ai eu l’impression que le temps a ralenti. Les passagères et moi avons vu venir la ʺgarnotteʺ à toute allure et je savais que je n’avais pas plusieurs options étant sur l’autoroute, sur un pont, entouré d’autres voitures, roulant à un peu plus de 100 km/ et transportant quatre amies avec moi."

Crédit photo: Courtoisie

La conductrice confie qu'elle n'aurait même pas été en mesure de pouvoir éviter le morceau d'asphalte, étant donné la vitesse à laquelle tout s'est produit.

Heureusement pour la conductrice ainsi que pour les autres personnes qui prenaient place dans le véhicule, tout le monde s'en est sorti indemne, mis à part quelques blessures mineures. Toutefois, on devine assez facilement que tout ce monde était sous le choc suite à l'impact: "Nous sommes encore bouche bée devant le dénouement ʺchanceuxʺ de cette situation absolument improbable. Peu d’imagination est nécessaire pour envisager un scénario beaucoup plus tragique si la garnotte avait atterri en plein visage de quelqu’un ou si je n’avais pas réagi avec calme au volant de ma voiture."

Crédit photo: Courtoisie

Enfin, la jeune femme explique avoir voulu parler publiquement de cet incident afin d'éveiller la vigilance des autres automobilistes: "Cette situation apparaît plutôt improbable et pourtant elle est belle et bien vraie. Il faut clairement prendre cela très au sérieux puisqu’on ne peut jamais prévoir un tel dénouement. "

Partager sur Facebook
64 64 Partages

Source: Le Reflet · Crédit Photo: Courtoisie