Nouvelles : Un passager d'un avion meurt après être tombé gravement malade en plein vol

Un passager d'un avion meurt après être tombé gravement malade en plein vol

Histoire en développement.

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
1,180 1.2k Partages

Un passager de Jet2 est mort dans des circonstances qui restent à éclaircir, a-t-on appris, ce dimanche. 

Samedi soir, un vol en provenance de Manchester et à destination d'Ibiza a été détourné vers Toulouse pour une « urgence médicale ». 

Le personnel a tenté de sauver l'homme, mais sans succès. Une fois l'avion sur la piste d'atterrissage, le passager a été conduit de toute urgence à l'hôpital où il est malheureusement décédé. 

« Nous sommes en contact avec les autorités françaises suite au décès d'un Britannique à Toulouse et soutenons sa famille en ces moments difficiles », a déclaré un porte parole de bureau des affaires étrangères aux médias. 

Une enquête a été ouverte afin de faire la lumière sur les circonstances menant au décès de l'homme qui n'a toujours pas été nommé par les autorités au moment d'écrire ces lignes. 

Il y a quelques jours, une vingtaine de passagers et membres d'équipage sont tombés malades pendant un vol reliant Dubaï à New York, souffrant notamment de fièvre et de toux. Les autres passagers ont été examinés et ils ont pu poursuivre leur voyage. Les autorités se sont inquiétées qu'il s'agisse potentiellement d'une maladie respiratoire contagieuse. Une dizaine de personnes ont été transportées à l'hôpital. 

Le 24 août dernier, le Département de Santé publique en Angleterre a confirmé qu'une personne avait reçu le diagnostic du coronavirus du syndrome respiratoire du Moyen-Orient. Le syndrome respiratoire du Moyen-Orient (MERS) est une maladie respiratoire virale détectée pour la première fois en 2012 en Arabie saoudite, d'après l'Organisation mondiale de la santé (OMS). On compte au moins 2 230 cas dont 791 décès attribués au MERS depuis 2012. 

Les symptômes habituels sont la fièvre, la toux et des difficultés respiratoires. Les formes graves de la maladie peuvent notamment entraîner une insuffisance respiratoire nécessitant une ventilation mécanique et une prise en charge dans des services de soins intensifs. Les personnes âgées, les sujets immunodéprimés et les personnes atteintes d’une maladie chronique, telle que cancer, maladie pulmonaire chronique ou diabète, sont particulièrement à risque de développer des problèmes plus importants.

Il s'agit d'une histoire en développement, nous mettrons ce texte à jour dès que nous aurons plus d'informations. 

Partager sur Facebook
1,180 1.2k Partages

Source: Mirror · Crédit Photo: Capture d'écran