Nouvelles : Un pédophile en probation conduit 400 km afin d'aller kidnapper une fillette de 12 ans et d'avoir des relations sexuelles avec elle dans des hôtels.
Qu'en pensez-vous? Laissez votre commentaire ici.  

Un pédophile en probation conduit 400 km afin d'aller kidnapper une fillette de 12 ans et d'avoir des relations sexuelles avec elle dans des hôtels.

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

En Angleterre, un pédophile qui était en probation pour avoir tenté de leurrer une fillette de 12 ans a conduit 400 kilomètres afin d'aller la kidnapper à sa demeure, et ce, avant de la trimballer dans divers hôtels afin d'avoir des relations sexuelles avec elle.

Le pédophile nommé Bradley Fuller avait connu la victime par l'entremise d'un groupe de discussion, puis il l'avait invitée à le rejoindre en messagerie privée.

L'homme avait prétendu être âgé de 23 ans et même s'il ne connaissait pas l'âge de la victime, il avait commencé à échanger avec elle des photos de nudité.

Fuller avait créé un faux compte Facebook afin ne pas être identifié, mais un professeur de la victime s'est rendu compte de la relation qu'elle entretenait avec un mystérieux inconnu et celui-ci a décidé de signaler cette situation à la police.

Alors que la police menait une enquête à son sujet et qu'il se trouvait donc à être en probation, Fuller a décidé de rouler sur une distance de 400 km afin de se rendre à Devon pour ensuite enlever la fillette à son domicile. L'homme aurait ensuite trimballé la jeune fille dans divers hôtels et les deux individus auraient fait "des choses sexuelles" ensemble.

Fuller est maintenant en prison pour une sentence d'une durée de 4 ans et il a admis devant la cour avoir eu des relations sexuelles avec la jeune fille, en plus de l'avoir enlevée.

Selon le procureur de la couronne, Nick Tatlow, Fuller aurait fait connaissance avec sa victime alors qu'elle n'avait que 12 ans. Le prédateur sexuel aurait commencé à entretenir des discussions en privé avec sa victime après que celle-ci ait reçu un téléphone intelligent à l'occasion de treizième anniversaire.

C'est le 23 avril dernier qu'un professeur a signalé ses inquiétudes à la police et Fuller a été arrêté un mois plus tard.

Toujours selon le procureur, la victime était tombée en amour avec Fuller. Quant à ce dernier, celui-ci a expliqué que même s'il savait que sa victime était mineure, il ne considérait pas qu'il faisait quelque chose de mal.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Dailymail
Crédit Photo: Courtoisie