Nouvelles : Un pédophile se servait d'une fillette de 9 ans comme partenaire sexuelle.
Qu'en pensez-vous? Laissez votre commentaire ici.  

Un pédophile se servait d'une fillette de 9 ans comme partenaire sexuelle.

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Un présumé pédophile de Shawinigan âgé de 61 ans a admis qu'il avait eu des relations sexuelles avec une fillette de 9 ans, et ce, pendant une durée de trois ans.

Tout a débuté en juillet 2015 lorsque le présumé pédophile nommé Carol Pelletier a rencontré sa victime à Shawinigan. La victime était la voisine de l'accusé qui vivait dans l'appartement voisin. La fillette vivait en compagnie de sa mère et de sa soeur et comme le père avait quitté le nid familial, la famille vivait très pauvrement.

Au fil des semaines, Pelletier a gagné la confiance de la famille de sa victime en se montrant très amical. L'homme invitait parfois la victime à venir manger chez lui et il passait parfois des soirées à discuter ensemble. L'accusé la dépannait aussi en faisant son lavage.

Mais après quatre mois de ces visites inoffensives, les choses ont pris une toute autre tournure lorsque le présumé pédophile a pratiqué des attouchements sur la fillette pour la toute première fois.

La fillette se serait retrouvée nue dans sol lit alors que l'homme lui aurait fait des attouchements aux parties intimes pendant plusieurs longues minutes.

Au cours des mois qui ont suivi, les agressions se sont multipliées et l'accusé a commencé à pratiquer des attouchements de plus en plus intenses à l'égard de la fillette. 

Pelletier aura finalement admis avoir eu une dizaine de relations sexuelles avec pénétration tout en précisant que certaines de ces relations étaient avec pénétration partielle.

Malgré un signalement à la Direction de la protection de la jeunesse (DPJ) en 2016 ainsi qu'une interdiction de contact entre Pelletier et Noémie est émise par le tribunal en 2017, ce n'est qu'en avril 2018 qu'une enquête policière concernant les agissements de Pelletier a été ouverte.

C'est après que la soeur de Noémie ait filmé l'accusé en train de toucher l’entrejambe de sa sœur et qu'elle ait transmis ces images aux enquêteurs que l'étau a commencé à se resserrer sur Pelletier, qui a été arrêté peu après.

L'homme a finalement décidé de plaider coupable à des accusations de contacts sexuels et d’incitation à des contacts sexuels.

Quant à la mère de la victime, celle-ci pourrait faire face à son tour à des accusations, car plusieurs éléments d'enquête laissent croire que la mère était pleinement au courant des agissements de Pelletier sur sa propre fille. Elle a notamment permis à l'accusé de continuer à fréquenter sa fille, et ce, malgré une interdiction du tribunal.

Pelletier devrait connaître sa sentence en janvier prochain.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Le Soleil
Crédit Photo: Courtoisie Twitter SQ