Nouvelles : Un père frappe une employée d'une garderie parce qu'elle a étouffé sa fillette avec un tablier.

Un père frappe une employée d'une garderie parce qu'elle a étouffé sa fillette avec un tablier.

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Une employée d'une garderie a été frappée d'un coup de poing par le père d'une jeune fille qu'elle avait étouffée à l'aide d'un tablier et qu'elle avait secouée violemment.

C'est dans la matinée du 20 novembre que le père, présenté par les médias locaux comme étant un certain M. Li, a déposé sa jeune fille à la garderie Qinghuamiao, située à Loudi, dans la province centrale du Hunan, dans le centre de la Chine.

Mais alors que le père observait la classe de sa fille sur un moniteur de vidéosurveillance, celui-ci a découvert avec horreur qu'une employée maltraitait son enfant.

Dans la vidéo qui a été vue plus de cinq millions de fois en ligne, on peut y voir l'employée en question, Mme Hu, qui est en colère et qui pointe une tige de bois en direction de la fillette dans le but de lui faire mettre un tablier. Quand elle semble refuser, l'employée la frappe avec le tablier.

La séquence fait un bond dans le temps et on y voit alors une autre employée qui tente de réconforter la fillette en la tenant sur ses genoux. 

Mais voilà que Mme Hu s'approche à nouveau pour essayer de lui faire mettre le tablier et lorsqu'elle refuse, Mme Hu secoue violemment l'enfant, lui poussant violemment le tablier sur la tête.

Ce que l'enseignante ignorait à ce moment, c'était que le père de la fillette se tenait juste à l'extérieur. 

M. Li a dit que sa fille était de mauvaise humeur ce matin-là et c'était justement la raison pour laquelle il l'avait regardée sur le moniteur de vidéosurveillance de la salle de classe, au cas où il aurait eu besoin d'aller la réconforter sur place.

Après avoir découvert le comportement de l'employée, M. Li a fait irruption dans la classe avant de gifler, de frapper et de donner des coups de pied à l'employée devant une salle pleine d'enfants très surpris.

Les autorités locales ont déclaré que M. Li et Mme Hu avaient été arrêtés et qu'étant donné que les deux individus ont refusé de régler l'affaire en privé, ceux-ci feront probablement l'objet d'accusations criminelles.

M. Li a déclaré qu'il avait refusé parce que l'employée ne semblait pas regretter son comportement: "Elle a refusé de s'excuser. Elle ne se souciait pas de perdre son emploi. Son attitude était ignoble, et je ne peux pas l'accepter. J'accepte les conséquences de mes propres actions, mais cette employée qui abuse d'enfants doit aussi être arrêtée".

À la suite de l'incident, la garderie a licencié Mme Hu et les autorités locales l'ont emprisonnée pour une durée de 12 jours, tout en l'obligeant à payer une amende d'une soixantaine de dollars pour abus. On s'attend également à ce qu'elle reçoive une nouvelle sanction de la part du bureau de l'éducation, avec la possibilité d'une interdiction d'enseignement à vie.

M. Li a été emprisonné pendant une semaine et condamné à une amende d'une trentaine de dollars US.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Unilad · Crédit Photo: Capture d'écran