Nouvelles : Un petit garçon de 3 ans figure parmi les victimes des attentats de Christchurch

Un petit garçon de 3 ans figure parmi les victimes des attentats de Christchurch

Et leurs histoires respectives sont bouleversantes.

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
228 228 Partages

Alors que la Nouvelle-Zélande a connu la plus grande attaque terroriste de son histoire moderne vendredi dernier faisant 50 morts, on connait désormais l'identité des premières victimes de l'attentat de Christchurch et leurs histoires donnent les larmes aux yeux.

C'est le Parisien qui rapporte cette nouvelle qui risque de vous donner la chair de poule tant ces témoignages sont bouleversants. En effet, alors que 50 personnes sont décédées, on commence à comprendre comment elles ont été tuées et la majorité du temps c'était pour sauver d'autres personnes. Le quotidien a décidé donc de raconter l'histoire de quelques victimes qui ont donné leur vie pour sauver celles des autres. 

Commençons par l'histoire de Haji Daoud Nabi, 71 ans. Le Parisien explique qu'il était arrivé en Nouvelle-Zélande dans les années 1980 pour suivre l'URSS. Il avait pris l'habitude de se tenir près de la porte de la mosquée de Christchurch. Le terroriste Brenton Tarrant en a donc fait une de ses premières victimes. Il a voulu s'interposer entre le tireur et les fidèles et s'est retrouvé avec plusieurs balles dans le corps. Beaucoup de personnes présentes sur place expliquent que Haji Daoud Nabi leur a sauvé la vie.

Le Parisien aborde par la suite l'histoire de Naeem Rashid, un homme de 50 ans, qui lui a aussi a tenté d'arrêter le tireur. Malheureusement, sa tentative a échoué et il s'est fait tirer dessus sévèrement par Brenton Tarrant. Il a été transporté à l'hôpital très rapidement, mais malheureusement ses blessures étaient bien trop graves. Le plus dur dans cette histoire, c'est que sa fille de 21 ans est également décédée dans l'attaque terroriste. Tous les deux originaire du Pakistan, un hommage national leur sera remis le 23 mars prochain.

Parlons ensuite des plus jeunes victimes de cette attaque terroriste. Le Parisien raconte que les deux plus jeunes victimes s'appellent Mucad Ibrahim, 3 ans, et Abdullahi Dirie, 4 ans. Les deux jeunes enfants ont essayé de se sauver de cette terrible attaque, mais malheureusement Brenton Tarrant ne leur a laissé aucune chance. Ils ont tous les deux été retrouvés morts dans d’atroces circonstances. Ils étaient si jeunes et complètement sans défense, mais le tireur n'en avait strictement rien à faire.

Des histoires comme celles-ci, il y en a encore un grand nombre et on va les apprendre au fur et à mesure. Une chose est certaine, elles sont toutes uniques et toutes terriblement tristes. Personne ne mérite de mourir dans ces conditions. Toutes nos pensées vont avec leurs familles et leurs amis. 

Partager sur Facebook
228 228 Partages

Source: Le Parisien · Crédit Photo: Instagram