Nouvelles : Un policier est retrouvé mort à son domicile avec son arme à ses pieds
Qu'en pensez-vous? Laissez votre commentaire ici.  

Un policier est retrouvé mort à son domicile avec son arme à ses pieds

Il avait seulement 27 ans.

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
176 176 Partages

Il s'agit d'une véritable tragédie qui s'est déroulée en France: un policier d'une vingtaine d'années a été retrouvé mort à son domicile avec son arme à ses pieds. La thèse du suicide est privilégiée par les autorités. Une nouvelle qui a complètement choqué sa famille et ses collègues.

C'est Le Parisien qui rapporte cette nouvelle qui risque de vous faire froid dans le dos et de vous glacer le sang en même temps tant il s'agit d'une histoire d'une grande tristesse. En effet, dans la ville de Paris en France, un policier de 27 ans, dont on ne connait pas l'identité, a été retrouvé mort à son domicile du 13e arrondissement avec son arme à ses pieds. D'après les informations du quotidien, cet officier avait des problèmes personnels. Il faut croire que ces derniers étaient totalement insurmontables pour lui.

Le Parisien explique que c'est son cousin qui a fait cette horrible découverte. En effet, il était inquiet de ne pas avoir de nouvelle de son cousin et il a donc décidé de lui rendre visite à son domicile. La suite, vous la connaissez. Toujours selon les informations du quotidien, ce policier de 27 ans faisait partie de l'unité judiciaire de la DOPC, toujours dans le 13e arrondissement de Paris. Il était en plein stage pour obtenir le titre d'Officier de police judiciaire. Il n'aura jamais l'occasion de l'être malheureusement. 

Comme vous l'avez compris, les forces de l'ordre ne pensent pas qu'il s'agit d'un meurtre, mais opteraient davantage pour un suicide. Une information qui serait cohérente avec le climat irrespirable qui règne dans la police française. En effet, Le Parisien indique qu'il s'agit du 25e suicide de policier depuis le début de l'année 2019. Un chiffre complètement alarmant. D'ailleurs, la police redoute que ce genre d'événements se multiplie au cours de l'année. C'est un triste record qui pourrait être battu. 

Une enquête est en cours pour faire la lumière complète sur cette affaire, explique Le Parisien. On devrait donc avoir davantage d'informations très prochainement. D'ici là, le ministère de l'Intérieur a décidé de mettre en place une cellule de crise pour tous les policiers qui songent au suicide. Malheureusement, ils seraient bien plus qu'on le penserait.

Partager sur Facebook
176 176 Partages

Source: Le Parisien
Crédit Photo: Courtoisie