Nouvelles : Un pompier végane dépose une plainte au Tribunal des droits de la personne

Un pompier végane dépose une plainte au Tribunal des droits de la personne

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
331 331 Partages

Un pompier végane affirme que ses droits ont été bafoués parce qu'il n'a pas eu droit à suffisamment de nourriture tandis qu'il luttait contre un important feu de forêt qui l'a mobilisé pendant une dizaine de jours.

Le pompier originaire de Kenora, en Ontario, Adam Knauff, était un des 1000 pompiers qui travaillaient près de 16 heures par jour afin de combattre un important feu de forêt dans le nord de la Colombie-Britannique en juillet 2017.

L'homme de 40 ans, qui a déposé une plainte mardi auprès du Tribunal des droits de la personne en Ontario, a déclaré avoir été suspendu après s'être plaint auprès de l'équipe de cuisiniers du manque de nourriture végane.

Knauff, qui a travaillé en tant que pompier en Ontario depuis 2008, avait été mobilisé à l'extérieur de la province afin d'apporter son aide aux autres pompiers qui combattaient l'important feu de forêt.

Malgré le fait qu'il devait travailler jusqu'à 16 heures par jour sur une période de dix journées consécutives, Knauff explique qu'on ne lui a jamais offert de solutions adéquates afin qu'il puisse se nourrir, le condamnant ainsi à rester sur sa faim pendant tout ce temps.

Une journée, Knauff s'alimentait en mangeant de la salade ainsi que des "à côtés" tandis qu'une autre journée, le pompier se contentait de bagels sans garniture avec du café. 

Knauff souligne aussi qu'un soir, le seul ingrédient qu'il pouvait manger dans son repas se limitait à une seule fève.

Évidemment, ce manque de nourriture combinée au travail très exigeant qu'il devait livrer quotidiennement a fini par avoir raison de sa patience et de son humeur.

Knauff a aussi expliqué qu'un soir, un barbecue avait été organisé afin de soutenir les efforts des pompiers, mais les boulettes véganes avaient été contaminées par du boeuf.

Le pompier espère maintenant remporter son combat, car pour le moment, il est sans emploi parce qu'on lui reproche d'avoir tenu des propos injurieux devant les cuisiniers.

Une histoire qui sera certainement à suivre...

Partager sur Facebook
331 331 Partages

Source: Dailymail · Crédit Photo: Courtoisie