Nouvelles : Un Québécois atteint du coronavirus raconte les effets de la maladie sur lui et sa famille

Un Québécois atteint du coronavirus raconte les effets de la maladie sur lui et sa famille

Un témoignage poignant.

Publié le par Ayoye dans Nouvelles

Alors qu'au moment d'écrire ces lignes 74 Québécois sont atteints du coronavirus, l'un d'entre eux a décidé de raconter son expérience et d'expliquer les conséquences que la maladie a eues sur son quotidien.

C'est le Journal de Montréal qui rapporte l'histoire de Nicolas Breton, un homme de 53 ans qui a été contaminé par le coronavirus lors d'un voyage en Europe avec sa famille. Il a raconté au quotidien avoir passé la semaine de relâche en Suisse ainsi qu'en Autriche avec sa femme et ses deux filles âgées respectivement de 10 et 12 ans. C'est seulement quelques jours après son retour au Québec qu'il a commencé à ne pas se sentir bien. Il explique que c'est le 9 mars dernier qu'il a compris qu'il y avait quelque chose qui n'allait pas. 

Nicolas Breton, 53 ans, a passé la semaine de relâche en Suisse et en Autriche avec sa famille. Quelques jours après son retour au Québec, le lundi 9 mars, il a commencé à se sentir mal, indique le Journal de Montréal. Toutefois, c'est le jeudi suivant que les choses ont complètement dégénéré. «Ça m’a frappé comme une tonne de briques», a-t-il indiqué à LCN lors d'une interview. Il explique avoir ressenti des symptômes liés au COVID-19, dont la fièvre et de la toux. Finalement, en se levant en pleine nuit pour prendre un verre d'eau, il s'écroulera dans sa cuisine.

Le samedi qui a suivi cet incident, le Journal de Montréal relate que Nicolas Breton et toute sa famille sont allés faire un test de dépistage. Le lundi suivant le quotidien raconte qu'ils ont appris qu'ils avaient tous contracté le coronavirus. Le père de famille a expliqué à LCN que c'est lui qui a ressenti les plus grands symptômes. Sa conjointe en a ressenti un peu, mais ses deux filles n'en ont eu aucun.

Il a expliqué qu'il se sentait mieux depuis ce mardi et qu'il espérait que les choses rentrent dans l'ordre. Le seul point qui pose problème c’est qu'avant de savoir qu'ils étaient atteints du coronavirus, il est allé travailler et ses filles sont allées à l'école. 

Source: Journal de Montréal · Crédit Photo: Facebook