Nouvelles : Un restaurateur livre gratuitement des repas aux hôpitaux après s'être confiné loin de sa famille.

Un restaurateur livre gratuitement des repas aux hôpitaux après s'être confiné loin de sa famille.

Une très belle initiative.

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

La crise que nous vivons en ce moment fait parfois sortir le meilleur chez certaines personnes, c'est le cas de ce restaurateur marseillais qui a décidé de livrer gratuitement une centaine de repas chaque jour au personnel soignant.

C'est le site web d'informations et de divertissement Le Démotivateur qui rapporte l'histoire de Youcef Shamasna, un restaurateur marseillais qui a décidé le personnel soignant dans cette période difficile. Alors qu'il a dû fermer les portes de son restaurant «La Palestine» pour respecter les consignes du gouvernement, il a décidé d'utiliser sa cuisine pour préparer chaque jour une centaine de repas destinée au personnel médical. Des repas équilibrés qui comprennent une entrée, un plat et un dessert.

Tout à commencer avec une publication Facebook sur la page officielle du restaurant «La Palestine». «Bonjour à tous. Dans cette période de crise, le restaurant la Palestine se propose d'offrir et livrer gratuitement des repas pour le personnel hospitalier pour les soutenir et les encourager. N'hésitez pas à nous contacter au 06.64.77.36.24. Courage et prenez soin de vous». Une publication qui a connu un grand succès et qui a donc donné du pain sur la planche à Youcef Shamasna.

Toutefois, la générosité de Youcef Shamasna à un prix, raconte Le Démotivateur. En effet, il a été forcé de se mettre en quarantaine dans l'appartement situé au-dessus de son restaurant à l'écart de sa famille pour éviter de la contaminer sachant qu'il se déplace souvent dans les hôpitaux pour livrer les repas qu'il confectionne chaque jour. Il doit également puiser dans ses économies pour financer tous ces repas qu'il livre gratuitement alors qu'il a une famille à charge.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Le Démotivateur · Crédit Photo: Courtoisie Youcef Shamasna