Nouvelles : Un témoin affirme qu'une mésentente aurait semblé survenir entre Marylène Lévesque et son meurtrier.

Un témoin affirme qu'une mésentente aurait semblé survenir entre Marylène Lévesque et son meurtrier.

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Le Journal de Montréal est parvenu à obtenir des informations à propos des dernières heures de Marylène Lévesque, la jeune femme qui a été tuée en janvier dernier au Sépia, un hôtel de Sainte-Foy.

Selon les informations obtenues par le Journal de Montréal, la jeune femme de 22 ans serait présentée seule le 22 janvier, peu après 17 h, au restaurant Galopin, un établissement voisin à l'hôtel où elle perdrait la vie quelques heures plus tard.

Marylène Lévesque aurait alors discuté avec des employés de la place, tout en buvant un verre, jusqu'à 17h45, heure à laquelle Eustachio Gallese serait venue la rejoindre.

Un témoin de la scène aurait confié aux journalistes que Gallese n'aurait montré aucun geste d'affection à l'égard de la jeune femme et qu'il serait sorti du bar à plusieurs reprises pour aller fumer des cigarettes.

Peu avant que le duo ne quitte les lieux vers 19h15, un témoin affirme qu'une mésentente aurait semblé survenir, rendant ainsi l'atmosphère plutôt tendue entre les deux individus.

Eustachio Gallese aurait été aperçu en train de quitter l'hôtel Sépia vers 20h45, mais Marylène Lévesque n'aura jamais été revue vivante par la suite.

Vers 23h30, suite au signalement de Gallese auprès des policiers, des agents allaient faire la découverte du corps de Marylène Lévesque dans une des chambres de l'hôtel Sépia, alors qu'elle avait été visiblement poignardée à de multiples reprises, dont plusieurs marques étaient visibles au niveau de l'abdomen.

Peu avant le meurtre tragique de Marylène Lévesque, celle-ci avait déjà rencontré Gallese au même endroit le 11 janvier dernier.

Selon divers témoins, le duo ne semblait pas former un couple, mais celui-ci semblait plutôt bien s'entendre.

Rappelons qu'en 2004, Eustachio Gallese avait été reconnue coupable du meurtre de sa conjointe et venait tout juste de purger une longue peine d'emprisonnement dans les semaines qui ont précédé la mort de Marylène Lévesque. 

Enfin, Gallese été accusé du meurtre non prémédité de Marylène Levesque le 23 janvier dernier

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: TVA Nouvelles · Crédit Photo: Capture d'écran