Nouvelles : Un touriste reçoit des menaces de mort après avoir fait de la cocaïne sur la tombe de Pablo Escobar

Un touriste reçoit des menaces de mort après avoir fait de la cocaïne sur la tombe de Pablo Escobar

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
766 766 Partages

Steven Semmens, un touriste de 35 ans, s'est filmé en train de faire de la cocaïne sur la tombe de Pablo Escobar à Itagui, en Colombie, et sa famille reçoit maintenant des menaces de mort. 

L'homme originaire de Swansea, une ville côtière de 228 000 habitants située dans le sud du Pays de Galles, a dit qu'il voulait en quelque sort faire un hommage à l'homme en posant un tel geste. 

« Les gens m'ont envoyé des menaces de mort sur Facebook. Ils m'ont dit que s'ils me trouvaient, ils allaient m'arracher la peau vivant. Je ne peux plus voir mes enfants et j'en suis grandement peiné », a révélé Steven au Mirror. 

Dans la vidéo qui est devenue virale en avril dernier, on peut voir Steven sourire à la caméra avant de faire de la cocaïne sur la tombe du célèbre trafiquant colombien.

Ça fait maintenant 8 mois que tout cela s'est passé et Steven dit regretter ce qu'il a fait et il a insisté pour « présenter ses excuses au peuple de la Colombie ».

« Je trouvais cela drôle au moment où je l'ai fait, mais maintenant j'ai honte », a avoué Steven. « Tout le monde a dit que j'étais une vraie honte et que mon geste faisait mal paraître le pays. »

Steven est maintenant interdit d'entrer en Colombie pour les cinq prochaines années. Il avait tenté de se cacher et de changer son apparence pour ne pas se faire coincer par la police, mais sans succès. 

À la tête du cartel de Medellín, Pablo Escobar a été l'un des principaux barons de la drogue dans les années 1980. Son cartel, au sommet de son activité, fournit environ 80 % de la cocaïne consommée aux États-Unis, pour un chiffre d'affaires annuel de 21,9 milliards de dollars. Souvent appelé « le roi de la cocaïne », il est le criminel le plus riche de l'Histoire, avec au début des années 1990 une fortune nette connue de 30 milliards de dollars (équivalent à 54 milliards de dollars en 2016), ce qui fait de lui un des hommes les plus riches au monde à cette époque. Activement recherché, il a été tué le 2 décembre 1993 à Medellín par la police nationale colombienne, le lendemain de son 44e anniversaire. 

Partager sur Facebook
766 766 Partages

Source: Daily Mail · Crédit Photo: Capture d'écran