Nouvelles : Un voleur québécois se déguise en Arabe en collant ses poils pubiens au visage avec du sirop d'érable

Un voleur québécois se déguise en Arabe en collant ses poils pubiens au visage avec du sirop d'érable

Oui, vous avez bien lu.

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Un voleur s'est déguisé en arabe en collant ses poils pubiens au visage avec du sirop d'érable pour braquer un dépanneur de la ville de Shawinigan. Une nouvelle extrêmement douteuse qui est en train de faire le tour de la province.

C'est Le Nouvelliste qui rapporte l'histoire de Frédéric Jean, un homme de Shawinigan qui a sans doute commis le braquage le plus troublant de l'année. En effet, le 21 avril dernier, il a décidé de braquer un dépanneur Shell situé sur la rue Saint-Sacrement. Il faut souligner qu'il ne s'agissait pas d'un vol armé, son costume était sa seule arme. Il s'était déguisé en arabe en collant ses poils pubiens au visage avec du sirop d'érable pour se faire une barbichette en plus de porter également une serviette roulait autour de la tête ainsi qu'un bas de pyjama. Un accoutrement très douteux.

Pourtant, il a réussi à faire peur au commis du dépanneur qui n'a pas hésité à lui donner l'argent de la caisse. On ne sait pas si c'est son déguisement ou le fait d'arriver en BMX pour enfant dans le magasin qui a fait peur à l'employé. C'est peut-être les deux. Quoi qu'il en soit, il est parti avec de l'argent, de l'alcool et des cigarettes, raconte Le Nouvelliste. Le but de ce vol était de s'acheter de la cocaïne et contenter sa dépendance à cette drogue dure dont il n'arrivait pas du tout à se passer.

Toujours selon les informations relayées par Le Nouvelliste, Frédéric Jean n'est pas allé bien loin, la police a rapidement mis la main sur lui. Il a par la suite été mis derrière les barreaux où il s'est adonné à des pratiques assez perturbantes dont l'une d'entre elles consistait à faire des graffitis sur les murs de sa cellule avec ses excréments. Il en a profité également pour avouer qu'il avait harcelé à plusieurs reprises une adolescente de 15 ans, raconte Le Nouvelliste. Cette dernière indique même avoir été traumatisée par cette expérience.

Si son état mental est inquiétant, la justice a tout de même décidé de le condamner à 15 mois de prison, relate le Nouvelliste. Toutefois, il a déjà passé plusieurs mois en détention provisoire, il ne lui restera plus que cinq mois et demi à compléter. Une peine assortie d'une probation de 3 ans avec l'interdiction d'aller dans le dépanneur où il a commis son vol en plus de ne pas pouvoir parler au commis. Il sera également interdit d'approcher à moins de 100 mètres l'adolescente.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Le Nouvelliste · Crédit Photo: Adobe Stock