Nouvelles : Un wombat brûlé par les flammes traverse une route alors qu'il recherche de la nourriture.

Un wombat brûlé par les flammes traverse une route alors qu'il recherche de la nourriture.

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Ayoye dans Nouvelles

Alors que les feux de brousse causent une catastrophe sans précédent en Australie, un wombat brûlé et impuissant a été aperçu en train de traverser une route tandis qu'il cherchait désespérément de la nourriture.

C'est un homme nommé Michael Richardson qui est tombé sur le marsupial dimanche, alors qu'il circulait à vélo près de Kulnura, sur la côte centrale de la Nouvelle-Galles du Sud.

Richardson a expliqué à PA qu'il avait aidé l'animal à boire à l'aide de sa bouteille d'eau avant de commencer à filmer: "Il semblait un peu confus en essayant de trouver de la nourriture au bord de la route. Sa fourrure a été brûlée par endroits. Tellement déchirant."

Des centaines de millions d'animaux sauvages australiens auraient été tués dans les incendies, dont des kangourous et des koalas.

Le professeur Chris Dickman, de l'Université de Sydney, estime que 480 millions d'animaux ont été tués depuis le début des feux de brousse, et ce, seulement en Nouvelle-Galles du Sud. Or, le professeur ajoute que "la véritable perte de vie animale sera probablement beaucoup plus importante".

Dickman a aussi expliqué dans un communiqué qui a été publié vendredi dernier: "Les auteurs (de l'étude) ont délibérément utilisé des estimations très prudentes dans leurs calculs. La mortalité réelle est susceptible d'être sensiblement plus élevée que celles estimées".

Plus de la moitié de la population de koalas de l'île Kangourou, au sud d'Adélaïde, aurait été tuée dans les feux de brousse.

Dans une entrevue accordée au Guardian Australia, Sam Mitchell, co-propriétaire du Kangaroo Island Wildlife Park, a déclaré qu'on lui avait confié jusqu'ici 50 koalas blessés: "Au moins un tiers des spécimens apporté ont dû être euthanasiés, malheureusement. Nous voyons de nombreuses brûlures aux mains et aux pieds : les ongles ont fondu. Pour certains, les brûlures sont tout simplement trop extrêmes".

Certains insulaires considéraient les marsupiaux comme étant nuisibles lorsque leur population s'était accrue à 50 000 habitants.

Mitchell croit qu'au moins la moitié de la population a péri dans les incendies.   

Les feux de brousse ont également tué 25 personnes et détruit jusqu'à 2 000 maisons.

Source: Dailymail · Crédit Photo: Capture d'écran