Nouvelles : Une Allemande de 17 ans qui était partie rejoindre Daesh passera les 6 prochaines années en prison en Irak.

Une Allemande de 17 ans qui était partie rejoindre Daesh passera les 6 prochaines années en prison en Irak.

Elle devra purger les 6 prochaines années en prison en Irak.

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
938 938 Partages

Une adolescente originaire de l'Allemagne qui avait fugué sa famille pour aller rejoindre État Islamique devra passer les six prochaines années en prison en Irak.

Linda Wenzel avait rejoint les rangs de l'organisation terroriste alors qu'elle n'avait que 15 ans.

C'est donc à Baghdad qu'elle a dû répondre de ses actes et où elle a appris qu'elle était condamnée à six ans de prison.

La jeune femme a été relativement chanceuse dans sa malchance, car elle aurait très bien pu écoper de la peine de mort.

Selon les médias allemands, un représentant de l'ambassade allemande était sur place afin de superviser la comparution de Wenzel.

En tout, elle passera 5 ans en prison pour avoir rejoint Daesh ainsi qu'une autre année pour être entré en territoire irakien de façon illégale.

C'est lors des opérations qui ont eu lieu à Mosul à l'été dernier que Wenzel a été arrêtée.

Trois autres femmes originaires de l'Allemagne avaient aussi été arrêtées en même temps que Wenzel.

C'est après avoir fait la rencontre en ligne d'un guerrier de la Tchétchénie que Wenzel avait quitté sa ville natale de Pulsnitz pour se rendre en Turquie.

Wenzel était ensuite parvenue à se rendre en Syrie.

Elle avait marié le guerrier de la Tchétchénie, mais celui-ci est décédé lors des opérations militaires à Mosul.

Aux dires des médias, Wenzel faisait partie d'une brigade féminine d'État Islamique.

La brigade patrouillait les rues des villes dont l'organisation terroriste avait pris le contrôle comme par exemple Mosul en Irak et Raqqa en Syrie.

Le rôle principal de la brigade était de s'assurer que les autres femmes respectaient les lois religieuse et les codes vestimentaires.

Dans le cas contraire, les femmes ciblées par la brigade étaient battues.

Lors de son arrestation, Wenzel avait fondu en larmes en expliquant que tout ce qu'elle voulait était de retourner à la maison.

Des médias l'avaient même filmée lors d'un rare moment passé en compagnie de sa mère à Baghdad.

Wenzel avait affirmé n'avoir jamais combattu pour l'organisation terroriste et qu'au lieu de cela, elle avait été confinée à vivre d'une maison à l'autre jusqu'à ce que son mari perde la vie à Mosul.

Enfin, les avocats de Wenzel espèrent réussir à faire rapatrier la jeune femme en Allemagne pour qu'elle y purge sa peine.

Partager sur Facebook
938 938 Partages

Source: DailyMail · Crédit Photo: Courtoisie