Nouvelles : Une Canadienne arrêtée pour avoir giflé un agent des services frontaliers américain

Une Canadienne arrêtée pour avoir giflé un agent des services frontaliers américain

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
3 3 Partages

Tianna Natasha McPherson se retrouve dans de beaux draps après avoir attaqué un agent des services frontaliers américain! 

La femme de 40 originaire de Kitchener en Ontario a tenté de traverser la frontière après qu'un taxi l'ait déposée au pont Rainbow, qui est situé à 1 500 mètres en aval des chutes du Niagara et qui relie Niagara Falls (Ontario, au Canada) à Niagara Falls (État de New York, aux États-Unis). L'incident s'est produit le 2 septembre dernier d'après le bureau du procureur de l'État de New York. 

Mais l'agent des services frontaliers américain qui s'est retrouvé devant la femme lui a refusé l'entrée au pays citant des problèmes passés alors qu'elle avait tenté de traverser les frontières. Quand l'agent a expliqué les raisons motivant le refus de la faire entrer aux États-Unis, Tianna est devenu présumément « agressive verbalement » en plus de refuser de coopérer. 

La Canadienne a alors commencé à dire qu'elle était une citoyenne américaine même si elle n'avait aucune preuve pour appuyer ses dires. 

L'agent des services frontaliers a finalement dit à Tianna de retourner au Canada. « Et qu'allez-vous faire si je vous frappe au visage? », a-t-elle alors demandé. Tianna aurait alors dit qu'elle voulait que des charges criminelles soient portées contre elle et elle a giflé l'agent des services frontaliers au visage. 

Tianna Natasha McPherson est donc accusée d'avoir agressé l'agent de services frontaliers américain. Si elle est reconnu coupable, elle pourrait être condamnée à une peine allant jusqu'à huit années de prison et une amende maximum de 250 000 dollars. 

On ne sait pas exactement pourquoi Tianna Natasha McPherson voulait à ce point traverser la frontière ou quels étaient les problèmes qu'elle avait causés dans le passé, mais son histoire - qui souligne les tentions entre le Canada et les État-Unis - est devenue virale et a rapidement fait le tour du monde. 

Tianna Natasha McPherson restera dans un centre de détention jusqu'à sa comparution en cour devant un juge, prévue le 13 septembre prochain. Espérons que tout se passe bien pour elle, qu'elle retrouve son calme et que le juge accepte de lui pardonner son épisode de colère contre l'agent!

Partager sur Facebook
3 3 Partages

Source: CTV News · Crédit Photo: Capture d'écran