Nouvelles : Une enseignante congédiée pour avoir fait échouer des élèves qui n'avaient pas remis leur travail

Une enseignante congédiée pour avoir fait échouer des élèves qui n'avaient pas remis leur travail

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
441 441 Partages

Diane Tirado, une enseignante de 52 ans de la Floride, affirme avoir été congédiée de l'école West Gate K-8 School parce qu'elle a donné une note de zéro à des élèves qui ne lui avaient pas remis leur travail. 

L'école a une politique de donner un minimum de 50 % à tous les élèves pour assurer leur réussite, même s'ils ne remettent pas leurs travaus, mais Diane a refusé de le faire. 

En entrevue avec le New York Post, Diane Tirado a expliqué que des parents ont porté plainte contre elle parce qu'elle donnait trop de travaux à ses étudiants, ce qui lui a causé des problèmes avec le directeur d'école. Le travail qui a dérangé les parents et leurs enfants était un journal de bord que les élèves devaient tenir pendant deux semaines. 

« J'ai l'habitude que des élèves ne remettent pas leurs travaux à temps et de devoir insister pour qu'ils les fassent, mais je ne donne pas une note pour rien », a affirmé Diane. 

Mais le 14 septembre dernier, Diane a été congédiée. Comme elle était à l'emploi de cette école que depuis deux mois, le directeur d'école n'a jamais eu à expliquer sa décision même si l'enseignante avait plus de 17 ans d'expérience. 

Après avoir partagé son histoire sur Facebook, Diane a reçu des milliers de messages en soutien. La majorité était d'accord avec elle, mais d'autres croyaient qu'elle aurait dû faire ce qu'on lui demandait. 

« La raison pour laquelle j'ai tenue à me battre, c'est parce que cette demande était ridicule », a expliqué Diane sur Facebook. « Enseigner ne devrait pas être aussi difficile. Les profs enseignent du contenu, les enfants font leurs travaux au meilleur de leurs capacités et les enseignants donnent des notes. Par définition, les enseignants sont aimants et veulent voir leurs étudiants réussir. »

« Nous faisons tout en notre pouvoir pour offrir du soutien à nos étudiants. Sommes-nous parfaits? NON. Nous aussi faisons des erreurs à l'occasion, comme tous les autres êtres humains, mais nous voulons tous que les enfants deviennent les meilleurs possibles! »

Mais l'école a tout nié. L'établissement d'enseignement dit que Diane n'a pas été congédiée pour ce qu'elle dit et que la politique de 50 % n'existe pas, même si elle a ce guide papier entre les mains! 

Partager sur Facebook
441 441 Partages

Source: VT · Crédit Photo: Capture d'écran