Nouvelles : Une entreprise vend des séjours «magiques» pour tuer des rennes avant Noël

Une entreprise vend des séjours «magiques» pour tuer des rennes avant Noël

Oui, vous avez bien lu.

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Quelle horreur! C'est exactement les mots qu'on a prononcés lorsqu'on a appris qu'une entreprise britannique vend des séjours de rêve pour tuer des rennes avant Noël. On est bien loin de l'esprit du temps des fêtes.

C'est le Mirror qui rapporte cette nouvelle qui risque d'en agacer un grand nombre d'entre vous, surtout celle et ceux qui sont hostiles à la pratique de la chasse. En effet, une entreprise, qui répond au nom de "Hendry, Ramsay and Waters" et qui se décrit comme étant une agence sportive, vend des séjours de rêve pour tuer des rennes avant Noël. L'organisation propose notamment des voyages dans deux des plus grands parcs nationaux de Norvège, mais aussi au Royaume-Uni.

L'entreprise joue sur la thématique du temps des fêtes pour convaincre des gens de réserver un séjour dans l'un de ces parcs nationaux. Il suffit d'aller sur leur page Facebook pour se rendre compte de l'ampleur du phénomène. En effet, on peut y voir de nombreuses photos d'hommes en train de poser avec leurs trophées respectifs. L'ambiance semble être bon enfant en dépit de la souffrance que ces individus font subir aux animaux.

Le Mirror relaye le témoignage d'un certain Nick Weston qui fait partie d'une association qui lutte contre les sports cruels. Ce dernier pose une question très pertinente qui risque de résonner chez de nombreux d'entre vous. «Est-ce que l'esprit de Noël est de tirer sur des rennes ?». Il poursuit ensuite avec cette phrase qu'il sera difficile de contredire «Il n'existe pas de justification possible pour tuer des animaux et ce peu importe la période de l'année».

Pourtant, il faut croire que "Hendry, Ramsay and Waters" n'est pas de cet avis parce que selon l'entreprise «il n'existe pas de moment plus magique que de chasser en pleine nature britannique». Rien que ça. L'entreprise propose même des séjours pour les chasseurs moins expérimentés et leur offre une formation qui leur permettra de mieux en contrôler les rouages. Il est difficile de croire que tout le monde soit de cet avis. Le plus inquiétant dans tout ça, c'est qu'il y a de moins en moins ce genre d'animaux et qu'à terme ils pourraient disparaître. Le Mirror indique qu'il en resterait seulement 200 000 en Norvège.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Mirror · Crédit Photo: Adobe Stock