Nouvelles : Une ex-policière laisse sa fille mourir dans la voiture en plein soleil pendant qu'elle s'envoie en l'air avec son supérieur.

Une ex-policière laisse sa fille mourir dans la voiture en plein soleil pendant qu'elle s'envoie en l'air avec son supérieur.

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
890 890 Partages

Au Mississippi, une ex-policière a révélé lundi dernier qu'elle était en train d'avoir une relation sexuelle avec son superviseur pendant que sa fille mourait de chaleur dans la voiture.

La jeune femme de 29 ans nommée Cassie Barker a plaidé coupable en lien avec la mort de sa fille de 3 ans, Cheyenne Hyer.

C'est en 2016 que la petite Cheyenne est décédée après avoir été oubliée pendant plus de 4 heures à l'intérieur de la voiture de sa mère.

Pendant tout ce temps, Barker avait eu une relation sexuelle avec son superviseur, Clark Ladner, puis la mère s'était assoupie.

Selon ce que rapporte le Sun Herald, il avait fait plus de 35 degrés Celsius cette journée-là et même si la mère avait laissé fonctionner l'air conditionné dans la voiture, il n'y avait pas d'air climatisé qui en sortait.

Quand Barker est retournée à sa voiture, elle a découvert le corps bouillant de sa fille à l'intérieur. Sa température interne avait atteint plus de 37 degrés Celsius.

Suite au décès de Cheyenne, Barker a perdu son emploi ainsi que Clark Ladner, son superviseur.

Le superviseur n'a pas subi d'accusations criminelles, car il ignorait qu'un enfant se trouvait dans la voiture.

Quelques mois auparavant, en avril, Barker avait perdu temporairement la garde de sa fille, en plus d'avoir été suspendue de la police pendant une semaine, car elle avait laissé sa fille dans sa voiture alors qu'elle faisait des commissions.

Le père de Cheyenne a déclaré avoir l'intention de poursuivre la police ainsi que le Mississippi Department of Child Protection Services, car il juge que les deux organisations n'ont pas fait les efforts nécessaires suite à l'incident qui était survenu en avril, 3 mois avant la mort de l'enfant.

La mère risque de faire face à une peine d'emprisonnement de 20 ans.

Le père aa confié voir sa fille dans son cercueil chaque fois qu'il ferme les yeux. 

Partager sur Facebook
890 890 Partages

Source: Buzzfeed News · Crédit Photo: Courtoisie