Nouvelles : Une famille dévoile les photos troublantes d'une adolescente décédée suite à l'harcèlement.

Une famille dévoile les photos troublantes d'une adolescente décédée suite à l'harcèlement.

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
386 386 Partages

Une famille a décidé de dévoiler publiquement les photos de leur fille sur son lit d'hôpital après qu'elle ait été battue violemment par un gang de filles. La jeune femme est décédée des suites de ses blessures après un long coma.

Les proches de la jeune femme de 18 ans nommée Mariam Moustafa ont dénoncé l'inaction de la police dans cette sombre affaire.

En effet, selon la famille de Moustafa, la jeune femme avait fait part de ses inquiétudes quant aux menaces du gang de filles qui s'en sera pris fatalement à elle quelques semaines plus tard.

Or, la police n'a pas semblé prendre au sérieux les inquiétudes de Moustafa, ce qui a laissé le champ libre au gang au cours des semaines qui allaient suivre.

Sur les images bouleversantes partagées par la famille de la victime, on peut donc voir Moustafa en train de lutter pour sa vie dans un lit d'hôpital à Nottingham.

Ses parents, Nisreen, 41 ans et Mohamed, 49 ans, avaient pourtant fait part aussi de leurs inquiétudes à la police.

Selon la famille de Moustafa, celle-ci est convaincue que si la police avait moindrement porté attention à cette affaire, la jeune femme serait toujours en vie à l'heure actuelle.

4 mois avant l'attaque fatale, deux filles du gang s'en étaient déjà pris à Moustafa et elles lui avaient cassé une jambe.

Les parents s'étaient alors adressés à la police en expliquant ce qui était arrivé à leur fille. Ils avaient clairement indiqué à la police que l'attaque était en quelque sorte un avertissement quant à une attaque plus violente qui pourrait fort possiblement survenir d'un moment à l'autre.

Au grand malheur de Mustafa, la jeune femme a de nouveau croisé la route du gang de filles qui l'avait surnommée "la rose noire". 

Mustafa n'avait pas pu se retenir de leur répliquer en leur répondant qu'il ne s'agissait pas de son nom.

Le gang de filles a alors bondi sur Mustafa, la ruant de coups de poing et de coups de pied, jusqu'à ce que la jeune femme parvienne à s'enfuir à la course jusqu'à un autobus. Or, les attaquantes ont pu la rattraper pour ainsi continuer à la frapper sauvagement à l'intérieur du véhicule, et ce, malgré l'intervention d'un témoin qui a tenté de les arrêter.

Les filles ont continué à frapper Mustafa jusqu'à ce qu'elle soit inconsciente.

Le conducteur d'autobus a fait venir une ambulance et Mustafa est arrivée à l'hôpital vers 21h. 

À 2h du matin, on lui annonçait qu'elle pourrait retourner à la maison.

Quelques heures plus tard, à 7h du matin, la soeur de Mustafa tentait de la réveiller pour alors découvrir que son visage était bleu.

Mustafa a donc été reconduit d'urgence à l'hôpital où on a décidé de la placer en coma artificiel pour une durée de 12 jours jusqu'à son tragique décès.

La police a évidemment ouvert une enquête et à l'heure actuelle, une jeune fille de 17 ans a été arrêtée.

Enfin, les enquêteurs ont prié les témoins de l'attaque de les contacter afin de pouvoir déterminer les circonstances ayant mené à cette agression gratuite et mortelle.

Partager sur Facebook
386 386 Partages

Source: Mirror · Crédit Photo: Courtoisie