Nouvelles : Une femme abat son ex-conjoint dans le stationnement d'un Walmart devant leurs trois enfants.
Qu'en pensez-vous? Laissez votre commentaire ici.  

Une femme abat son ex-conjoint dans le stationnement d'un Walmart devant leurs trois enfants.

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Une femme est accusée d'avoir abattu son ex-conjoint samedi dernier dans le stationnement d'un Walmart alors que les trois enfants du couple ont été témoin de la scène macabre.

La femme de 31 ans nommée Kayla Jean Giles est originaire d'Alexandria en Louisiane. Celle-ci avait donné rendez-vous à son ex-conjoint devant le magasin. Ce dernier, un homme nommé Thomas Coutee Jr, avait amené avec lui les 3 enfants du couple, car les parents devaient alors procéder à un échange pour leur garde.

Les trois enfants venaient donc tout juste de s'installer dans la voiture de la mère quand celle-ci a sorti une arme à feu pour tirer directement dans la poitrine de Coutee Jr.

Bien que les secouristes soient arrivés très rapidement sur les lieux et qu'ils aient tout tenté afin de réanimer l'homme de 30 ans, ceux-ci ont dû constater son décès sur les lieux du crime.

La mère a été accusée de meurtre au deuxième degré et elle est présentement détenue au Rapides Parish Detention Center. Elle devra payer une caution de 500 000 dollars si elle souhaite retrouver sa liberté provisoire.

Le 28 août dernier, l'avocat de Coutee Jr avait déposé une nouvelle demande de procès afin de déterminer lequel des deux parents aurait la garde des 3 enfants. 

À la lumière des documents légaux qui avait déposés, ceux-ci démontrent que Coutee Jr est mort le jour de son anniversaire. Il s'agissait aussi de deuxième anniversaire de naissance de sa fille.

Le 20 août dernier, Coutee Jr avait fait savoir par son avocat qu'il ne voulait pas que sa femme ait la garde et afin d'appuyer ses propos, l'homme avait déposé des preuves attestant qu'il avait subi des incidents de violence conjugale. Un rapport du Rapides Parish Sheriff's Office datant de mai 2018 démontrait que l'homme avait été giflé au visage par Giles.

Selon ce qu'ont rapporté plusieurs sources, les trois enfants étaient ceux de la mère, or il semblerait que deux des enfants n'étaient pas ceux de la victime. Toutefois, même plusieurs proches de Giles disent ignorer quel est le père de chaque enfant.

De témoins qui ont assisté à la scène tragique ont affirmé que les secouristes avaient tenté de réanimer la victime pendant plus de 20 minutes.

Quelques voitures se trouvaient autour de la victime au moment où la fusillade s'est produite.

Souhaitons aux enfants qu'ils soient pris en charge par les bonnes personnes, car tout indique que Giles restera encore très longtemps derrière les barreaux. En effet, elle risque d'écoper d'une très lourde sentence pour un tel meurtre de sang-froid.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Dailymail
Crédit Photo: Courtoisie